Harmonie Mutuelle accompagne les parents sur le chemin de la santé de leur enfant et organise 1 atelier prévention « Apprendre les gestes de premiers secours à l’enfant »

Harmonie Mutuelle, avec son programme de prévention « la santé de votre enfant », répond aux besoins d’accompagnement des parents d’enfant de moins de 6 ans.

Le mercredi 7 novembre de 13 h 30 à 17 h 30, un atelier d’initiations aux premiers secours, gratuit et sur inscription, leur est proposé à Auch*.

Le mercredi 21 novembre de 13 h 30 à 17 h 00, un atelier d’initiations aux premiers secours, gratuit et sur inscription, leur est proposé à Alès*.

Le mercredi 5 décembre de 13 h 30 à 17 h 30, un atelier d’initiations aux premiers secours, gratuit et sur inscription, leur est proposé à Foix*.

Le mercredi 5 décembre de 13 h 30 à 17 h 30, un atelier d’initiations aux premiers secours, gratuit et sur inscription, leur est proposé à Limoges*.

* Le lieu exact de l’atelier sera communiqué à la confirmation d’inscription

Un atelier pédagogique pour former les parents aux premiers secours

En 2017, plus de 150 ateliers d’initiation aux premiers secours ont été organisés dans toute la France permettant ainsi à 1 500 parents d’enfant de moins d’un an d’apprendre à faire face à des situations telles que la chute d’une table à langer ou l’ingestion d’un jouet.

En effet, il est important d’avoir les bons réflexes en cas d’accident et surtout de savoir comment les éviter.

Dans cette démarche de prévention, Harmonie Mutuelle organise des ateliers qui s’articulent autour de 6 modules :

• La prévention ;

• La protection ;

• L’étouffement de l’enfant ou du nourrisson ;

• L’arrêt d’une hémorragie ;

• L’enfant ou le nourrisson inconscient qui respire ;

• L’enfant ou le nourrisson inconscient qui ne respire pas.

À l’issue de l’atelier (d’une durée de 4 heures environ), chaque participant repartira avec le guide « grandir en toute sécurité » et « le memo des gestes de soins et de premiers secours à l’enfant » créés par Harmonie Mutuelle.

Afin de garantir la qualité des initiations, le nombre de places est limité. L’inscription est gratuite et obligatoire, et se fait en ligne sur le site http://hmut.fr/ateliers-ipse2018 ou Harmonie-prévention, rubrique Bien grandir.

Un atelier dans le cadre du programme « La santé de votre enfant »

« La santé de votre enfant » est un programme proposé par Harmonie Mutuelle depuis 10 ans, visant à accompagner les jeunes parents au quotidien dans le développement de leur enfant. Il traite de questions essentielles, de la naissance de l’enfant à ses 6 ans. Ce programme propose de recevoir des repères santé (mails d’information santé personnalisés selon l’âge de l’enfant), invite à des rendez-vous santé (ateliers, rencontres entre parents…). Il offre aussi la possibilité de poser des questions à des diététiciennes ou à des professionnels de la petite enfance par mail ou par téléphone.

Le programme « La santé de votre enfant » propose également de l’information et des conseils santé accessibles via la rubrique Bien grandir du site Harmonie-prévention.

Plus de 291 000 repères santé ont été consultés en 2017, soit une augmentation de 34 % par rapport à l’année d’avant.

Harmonie Mutuelle est un acteur de santé et de prévention : en 2017, 2 788 actions de prévention de terrain ont été organisées pour 487 293 participants.

 

Innov’Action 2018 : 1 second agriculteur « pionnier » ouvre les portes de son exploitation dans les Hautes-Pyrénées

• La Chambre d’agriculture des Hautes-Pyrénées organise une seconde journée Innov’Action 2018 qui aura lieu :

– Mardi 6 Novembre à 9h30 : Lionel DUPONT à CLARAC

• Le concept : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d’autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert de pratiques et de connaissances.

• Les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire sont le pilier de l’économie de la nouvelle Région, devant l’aéronautique et le tourisme. Pour autant, ces secteurs font face aujourd’hui à d’importantes crises – économiques, sociales, sanitaires et environnementales. Le défi pour les agriculteurs est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement et ainsi pérenniser leurs exploitations. Pour y arriver, l’innovation est primordiale.

Innov’Action : 1 ferme hautes-pyrénéennes source d’innovation 

Mardi 6 Novembre à 9h30 : Lionel DUPONT s’est installé en 2009 à CLARAC sur l’exploitation familiale déjà diversifiée depuis de nombreuses années. Après ses études et une spécialisation en arboriculture, il a développé et diversifié la production de fruits ainsi que la vente sur les marchés au détail. En parallèle, il développe un élevage bovin viande « veau sous la mère » dont il vend également la production en direct. Le contact avec la clientèle est pour lui un élément essentiel de son métier

« L’exploitation familiale a démarré dans les années 50 avec mon grand-père qui a abandonné son travail à l’ONF pour se consacrer à l’exploitation et l’agrandir. Déjà à l’époque, il y avait des cerisiers sur quelques ares.

 Dans les années 80, mon père exploitait environ 80 ha avec des vergers, des cultures et un élevage bovin charolais, mais aussi un élevage de porcs qui a été arrêté par la suite.

De mon côté je me suis spécialisé en arboriculture lors de mon BTS à Montauban. Je suis resté 6 ans aide familial avant de m’installer en GAEC en 2009 avec ma mère. Nous avons alors fait un gros travail d’amélioration des vergers pour s’adapter au marché : replantation et sur-greffage pour renouveler les variétés de fruits.

Il est en effet important pour moi de s’adapter à la demande des consommateurs car la vente au détail nous apporte 2 récompenses : ramasser les fruits et les servir au client. »

Retrouvez tous les détails des portes-ouvertes Innov’Action 2018 en Occitanie sur :

http://www.innovaction-agriculture.fr/occitanie/

Vidéos des éditions précédentes :

http://www.occitanie.chambre-agriculture.fr/videos/toutes-nos-videos/

Et si nous étions les acteurs d’une Assemblée Générale des Nations Unies ? le 31 octobre 2018 à Toulouse

• Dans le cadre des Journées des Droits de l’Enfant organisées du 24 au 31 octobre 2018 par la Mairie de Toulouse, l’École des Droits de l’Homme proposait la simulation d’une session de l’Assemblée générale des Nations-Unies.

• Cette simulation réunissait près de 50 enfants de 9 à 11 ans des accueils de loisirs toulousains, accompagnés par leurs encadrants, tous ambassadeurs des Droits des Enfants.

• 1 thématique fédératrice : l’accès à l’éducation pour toutes et tous.

Une cinquantaine d’enfants des ADL toulousains – ADL Pech David, ADL JAL 31, ADL La Terrasse, ADL Nord Loisirs – se sont préparés avec le concours de l’EDDH à devenir ambassadeurs d’États lors d’une « simulation d’Assemblée générale des Nations-Unies ».

Lors de cette simulation, ils ont œuvré pour faire avancer la communauté internationale afin que l’accès à l’éducation soit effectif pour tous les enfants partout dans le monde. Ils sont donc ainsi devenus ambassadeurs pour les droits des enfants. À travers ce jeu de rôle les enfants endossaient le rôle de délégués représentant des États membres de l’ONU. Ils ont prononcé un discours, avant de débattre et de négocier sur des solutions concrètes, pour rendre effectif le droit à l’éducation pour tous.

Contact sur place : Rachel Ealet, chargée de projet – 06 61 03 74 42

À propos de L’École Des Droits de l’Homme : Fondée en 2006 par Mr François Cantier avec pour objectif de permettre aux enfants mais aussi à leurs aînés de réinventer les Droits de l’Homme pour se les approprier. Au travers d’activités pédagogiques ciblées en fonction de leur âge, de leur niveau scolaire et de l’actualité, l’EDDH se propose de constituer en acteurs du respect et de la promotion des Droits de l’Homme les futurs citoyens. Elle est organisme de formation depuis 2012, et conçoit des outils pédagogiques à destination des professionnels.

http://www.ecoledesdroitsdelhomme.org

Facebook : EcoledesDroitsdel’Homme

Twitter: @EDDH31

Agenda : le 10 novembre, Citiz fête ses 10 ans aux Halles de la Cartoucherie à Toulouse

La coopérative investit les Halles de la Cartoucherie pour faire découvrir l’autopartage

Pour fêter ses 10 ans, Citiz a choisi les Halles de la Cartoucherie comme terrain de jeu. Au programme : animations pour petits et grands, Escape Game, projection de films, expo photos…

Rendez-vous le samedi 10 novembre dès 13h.

L’objectif de cet événement est de faire découvrir au plus grand nombre l’autopartage à travers des animations, des ateliers, des jeux… pour que demain, chacun puisse être un acteur de la mobilité écologique. Il s’agit aussi d’expliquer le fonctionnement et les avantages du statut SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) adopté par Citiz Toulouse – Mobilib, et de recruter de nouveaux associés.

Un programme original pour promouvoir le domaine de la mobilité

Jeu de l’oie géant – 13h>19h

Projection de films humoristiques – 13h>15h30

Initiation à l’origami avec des flyers recyclés – 13h>19h

Escape Game Mobilité – 13h>19h

Simulateur de conduite – 13h>19h

Lectures et mots croisés – 15h

Expo photos

Des ateliers pour s’impliquer dans l’avenir de la coopérative

« Devenir coopérateur et administrateur » – 16h

Pour tout savoir sur la SCIC – gouvernance partagée, démocratique et transparente, qui assure à ses associés (salariés, usagers, collectivités, bénévoles, financeurs…) de bénéficier des meilleurs tarifs et de satisfaire leurs besoins économiques et sociaux.

« Citiz c’est quoi dans 5 ans ? » – 17h

Atelier de prospective invitant les coopérateurs, et ceux qui souhaitent le devenir, à définir une vision commune de ce que sera le service d’autopartage dans 5 ans. Restitution synthétique de l’atelier en AG.

Assemblée Générale de la SCIC Citiz Toulouse – 18h

Cocktail dînatoire suivi d’une soirée festive – 20h>23h

Avec le groupe de musique « Casa Rodante »

INFOS PRATIQUES

Samedi 10 novembre 2018

Ouverture des portes à 13h – Fermeture des portes à 23h

Halles de la Cartoucherie

13 rue Thomas Dupuy 31300 Toulouse

Tramway : T1 et T2 Arrêt Casselardit

Bus : 45, L2

Seconde édition du concours régional de création d’entreprises en coopératives : Concours Jeunes Entrepreneurs Occitanie

L’Union régionale des Scop Occitanie – Midi-Pyrénées soutient les jeunes créateurs d’entreprises en coopératives dans le cadre de son Concours Jeunes Entrepreneurs Occitanie. Pour cette nouvelle édition, les candidats ont jusqu’au 7 décembre pour déposer leur candidature et espérer devenir les heureux lauréats.

Lancé dans le cadre du Mois de l’Économie Sociale et Solidaire et initié par l’Union régionale des Scop Occitanie – Midi-Pyrénées, ce concours régional a pour objectif de mettre en lumière des projets d’entreprises coopératives, en création ou en développement, de soutenir les meilleurs d’entre eux et de faciliter leur maturation grâce à une aide financière et un accompagnement adapté.

Pour qui ?

Le Concours Jeunes Entrepreneurs Occitanie est ouvert à tous les porteurs de projets : entrepreneurs, étudiants, salariés, chercheurs, demandeurs d’emploi…, de moins de 35 ans, résidant en Occitanie, ayant un projet de création d’entreprise en coopérative (SCOP ou SCIC) ou ayant créé leur coopérative après le 1er janvier 2017.

Pour quoi ?

A la clé, un accompagnement et une aide financière de 4 000 euros à partager entre les lauréats. Quatre prix – Quatre catégories :

 Prix Technologies de l’espace et des télécommunications – pour la nature du projet et son innovation

 Prix Territoire – pour l’engagement en faveur des territoires ruraux

 Prix Jeunes pousses – pour les entreprises de moins de 2 ans (créées après le 01/01/2017)

 Prix Coup de cœur – récompense le projet qui a marqué le jury.

Les candidatures sont pré-sélectionnées sur dossiers, puis présentées à un Grand Jury. Celui-ci fixe son choix selon différents critères :

 Projet collectif

 Capacités entrepreneuriales des porteurs de projet

 Projet d’entreprise

 Potentiel de développement : projet créateurs d’emplois.

Planning prévisionnel*

05/11/18 : lancement du Concours / ouverture des candidatures

07/12/18 : fin de la réception des candidatures

20/12/18 : annonce des dossiers pré-sélectionnés

Janvier 2019 : 2 journées de formation : le Business Model CANVAS – et – Apprendre à pitcher son projet

Fin janvier 2019 : Grand Jury de sélection avec pitch des projets Février 2019 : Remise des prix du Concours

*Attention, le planning est susceptible d’être modifié. Les résultats et toutes les informations sur le Concours seront publiés sur le site http://scopmidipyrenees.coop

Les candidats doivent s’inscrire en ligne en remplissant le dossier de candidature dématérialisé sur :

http://www.scopmidipyrenees.coop

La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 7 décembre 2018 à minuit.

Un peu de réflexion : vidéos des conférences MétamorphOse du 5 juillet dernier

Métamorph’Ose

Changement de forme, de nature ou de structure, prendre conscience de nouveaux paradigmes.

L’humanité évolue sans cesse, s’adapte à son environnement et le transforme, pour le meilleur… ou pour le pire…

Nous découvrons de nouveaux savoirs qui repoussent toujours plus loin la limite de la connaissance…

Pendant notre vie, chacun d’entre nous explore, grandit et ose vivre de nouvelles expériences. Nous avons toujours l’opportunité d’évoluer d’une manière ou d’une autre.

Avec notre société en perpétuel mouvement, nous vous proposons de découvrir des exemples d’évolutions, provenant de personnes, de la nature ou de l’art.

***

Valérie Marie a la passion chevillée au corps et au cœur ! Elle la vit, la nourrit, la laisse partir pour mieux la retrouver.

Comment dessinons-nous notre vie ou choisissons-nous de la dessiner ?

Il en faut du muscle… ? ou pas… ?

Valérie ne lâche rien ! Écoutons son histoire !

Valérie Marie – Destination les étoiles : https://www.youtube.com/watch?v=TCGpGefFkDo&t=18s

***

Issu d’une double formation d’ingénieur à l’INSA de Toulouse et de chorégraphe, Jean-Marc Matos a choisi d’unir, de questionner et de faire se répondre la danse et la technologie.  Il se forme à New-York auprès de Merce Cunningham et devient interprète pour David Gordon.

Il ne se contente pas d’être danseur et chorégraphe, il enseigne et aime toujours autant explorer…

Il s’intéresse aux projets chorégraphiques qui mettent en lumière la confrontation entre le corps et les technologies numériques, afin d’en dégager une écriture corporelle porteuse de sens.

Alors une histoire se nourrit-elle entre le numérique et le corps ?

Jean-Marc Matos – Danse avec le numérique : https://www.youtube.com/watch?v=MabbdsdAvq0&t=1s

***

Comment présenter Sylvie Vauclair ? En évoquant son amour pour la musique ? Le fait qu’elle ait publié plus de 250 articles scientifiques et de nombreux livres pour le grand public ? Elle est également Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier dans l’Ordre National du Mérite et Officier des Palmes Académiques. Ah oui, c’est vrai, Sylvie Vauclair est astrophysicienne…

Laissons-nous transporter dans un voyage au cœur de notre univers et partons à la recherche de nos origines.

Sylvie Vauclair – L’homme face à l’univers, une virgule dans l’espace-temps : https://www.youtube.com/watch?v=cR9mogW0-As&t=171s

***

Ludovic Orlando décide de venir au monde l’année où le séquençage de l’ADN est inventé. Donc c’est tout naturellement qu’il devient scientifique. Une fois l’agrégation des Sciences de la Vie et de la Terre en poche, et une thèse visant à retrouver de l’ADN dans les fossiles, il enseigne comme Professeur à l’université de Copenhague.

Aujourd’hui, il est Directeur Adjoint du laboratoire AMIS, où il est Directeur de Recherches au CNRS. Il a également publié il y a quelques années la séquence ADN la plus vieille au monde dans la revue Nature.

Ah oui, parce que l’ADN a quelque chose à nous apprendre ?

Ludovic Orlando – Quand l’infiniment petit nous invite à réécrire l’histoire : https://www.youtube.com/watch?v=GxdYZlHVJxM&t=6s 

En vous en souhaitant un bon visionnage, partage, et voyage 😊

 

Sans Transition ! en Occitanie organise une conférence avec Paul Jorion, anthropologue belge

Le magazine Sans Transition ! en Occitanie organise deux conférences-débats avec l’anthropologue et essayiste belge, Paul Jorion, sur le thème « Changeons l’économie pour redonner du sens ! » :

  • Mardi 4 décembre à 18h30  à l’Université de Montpellier – Faculté d’économie. La conférence sera suivie d’une table-ronde avec des acteurs locaux de la transition économique dont Dominique Sénécal, administrateur national et président régional de Biocoop et Pierre-Emmanuel Valentin, membre du directoire de la Nef, Delphine Vallade, enseignante chercheur à l’Université Paul Valéry – Montpellier III, et Michel Dupoirieux, membre du Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) Occitanie.
  • Mercredi 5 décembre à 19h00 à la Toulouse Business School. La conférence sera suivie d’une table-ronde avec Emilienne BEAUX, représentante du réseau Biocoop, Cyrille ROCHER, directeur de l’URSCOP Occitanie Midi-Pyrénées, Laurent RODRIGUES gérant d’Hygie Sphère, et François BONVALET, directeur de Toulouse Business School (sous-réserve).

Inscription gratuite dans la limite des places disponibles par mail auprès de : garance-anne@sans-transition-magazine.info et toutes les infos sur http://www.sanstransition-magazine.info/montpellier-toulouse-marseille-conference-debat-avec-pauljorion-changeons-leconomie-pour-redonner

Conférence-débat avec Paul Jorion : Changeons l’économie pour redonner du sens !

« Aurait-on perdu le sens au point de devoir le recréer ? En partant du constat que nous avons perdu le sens premier du mot « ÉCONOMIE » (du grec ancien oïkonomia, gestion de la maison), nous proposerons aux intervenants de cette soirée de nous éclairer sur la possibilité de redonner du sens à l’économie, depuis la crise financière de 2008, point d’orgue de cette perte de sens qui nous aspire. Bien entendu l’ESS sera une des voies de transition proposées lors de cette soirée pour tendre vers une économie positive et rêvons même à une économie d’intérêt général ! »

Paul Jorion, professeur associé des facultés de l’Université Catholique de Lille, a fait partie du Haut comité pour l’avenir du secteur financier belge ainsi que du Groupe de réflexion sur l’économie positive dirigé par Jacques Attali. Son dernier ouvrage paru chez Fayard en mars 2017 s’intitule Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE.

Innov’Action 2018 : 1 agriculteur « pionnier » ouvre les portes de son exploitation dans les Pyrénées-Orientales

• La Chambre d’agriculture du Gard organise 1 journée Innov’Action en 2018 qui aura lieu :

– Mardi 23 Octobre à 10h : Château L’Ermitage à SAINT-GILLES.

• Le concept : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d’autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert de pratiques et de connaissances.

• Les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire sont le pilier de l’économie de la nouvelle Région, devant l’aéronautique et le tourisme. Pour autant, ces secteurs font face aujourd’hui à d’importantes crises – économiques, sociales, sanitaires et environnementales. Le défi pour les agriculteurs est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement et ainsi pérenniser leurs exploitations. Pour y arriver, l’innovation est primordiale.

Innov’Action : 1 ferme gardoise source d’innovation

Mardi 23 Octobre à 10h00 : Château L’Ermitage Castillon & fils à SAINT-GILLES où la 3ème génération de la famille Castillon valorise les 70 ha de vignes du château l’Ermitage.

Michel se passionne pour la production de raisins et son fils Jérôme se charge de la vinification et de la commercialisation. Les vins sont vendus en totalité en bouteilles en AOC Costières de Nîmes dont 60% à l’export, 10% au caveau, 30% chez les cavistes français.

Aller plus loin que le bio. Le glyphosate a déjà été remplacé par le travail du sol et l’enherbement. La réduction des phytos est engagée avec la pulvérisation confinée, les réductions de dose selon le stade végétatif… Michel souhaite aller encore plus loin. Son combat aujourd’hui c’est la réduction du cuivre. Il suit de près les essais menés par le GRAB*, notamment ceux relatifs aux stimulateurs de défenses naturelles ou éliciteurs. Ce sont des substances capables d’induire chez les plantes traitées un état de résistance aux bio-agresseurs (ex : purin d’ortie).

Une mutation des pratiques. Pour le vigneron, les Chambres d’agriculture ont un rôle à jouer pour aider les agriculteurs dans cette véritable « mutation » des pratiques sinon les firmes s’en chargeront… Il attend aussi beaucoup des cépages résistants. L’Ermitage valorise ces démarches via Terra Vitis et HVE*. Michel Castillon est passionné et passionnant. Il croit beaucoup aux innovations et aux échanges entre producteurs pour progresser.

« Dans un contexte de mondialisation, nous devons être innovants et avoir un coup d’avance ».

* GRAB = Groupe de Recherche en Agriculture Biologique

*  HVE = Haute Valeur Environnementale.

Retrouvez tous les détails des portes-ouvertes Innov’Action 2018 en Occitanie sur :

http://www.innovaction-agriculture.fr/occitanie/

Vidéos des éditions précédentes :

http://www.occitanie.chambre-agriculture.fr/videos/toutes-nos-videos/