Du nouveau au rayon charcuterie – Maison ADER, étoffe sa gamme avec 9 nouveautés produits dans les linéaires bio et conventionnel

Un savoir-faire authentique une nouvelle fois distingué par 3 médailles au SIA 2019, Maison ADER, entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de charcuterie basée dans les Hautes-Pyrénées, innove en ce printemps 2019 avec pas moins de 9 nouvelles références en GMS* pour répondre aux attentes des consommateurs : 4 produits tranchés bio (chorizo, rosette, jambon blanc en 2 et 4 tranches), 3 produits tranchés (jambon blanc en 2 et 4 tranches, jambon sec) et 2 saucissons conventionnels. Des produits 100 % porc français, issus de l’agriculture biologique ou conventionnelle, alliant 100 % plaisir et convivialité à l’heure de l’apéritif ou à l’occasion de raclettes et autres fondues.

Lors du dernier Salon de l’Agriculture, 3 produits Maison ADER ont été primés : deux médailles d’argent pour le saucisson sec supérieur au jambon de coche et le saucisson de porc fermier, et une médaille de bronze pour le pâté de porc bio à l’ail des ours.

*Grandes et moyennes surfaces

Bio et tranchés : 4 nouveaux produits pour répondre aux attentes des consommateurs

Maison ADER imagine des recettes alliant savoir-faire et innovation, élaborées à partir de produits de qualité qui ont contribué à bâtir sa renommée. Tout en restant fidèle à son histoire, ses racines et ses valeurs, l’entreprise familiale entend entrer, après plus de 90 ans d’existence, dans une nouvelle ère de croissance de son activité notamment avec le bio. Ainsi pour satisfaire des consommateurs en quête de naturalité et de sureté alimentaire, une gamme bio est née à partir de porcs bio, nourris avec des aliments biologiques et sans OGM.

MAISON ADER CHORIZO BIO TRANCHÉ

Un chorizo relevé par le piment dévoilant le goût de ce produit 100 % porc bio français, sans toutefois être trop épicé. Il conviendra à tous et surprendra par sa saveur originale et inimitable.

20 tranches soit environ 180 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLUO (Date limite d’utilisation optimale) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Maigre et gras de porc, sel, piments, sirop de glucose, dextrose, ail en poudre, poivre noir, origan, extrait de fruit, huile de tournesol, conservateur : nitrate de potassium. (Issus de l’agriculture biologique)

PVC : 45 euros le kg

MAISON ADER JAMBON CUIT BIO TRANCHÉ SANS NITRITES AJOUTÉS

Toute la saveur d’une recette traditionnelle, en répondant à la fois aux préoccupations de santé des personnes qui recherchent des produits authentiques, sans nitrites ajoutés.

2 tranches soit environ 140 g ou 4 tranches soit environ 250 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation) de 21 jours à + 4°C maximum.

Composition : Jambon de porc, sel, condiment, dextrose, sucre de canne, oignon, poudre de betterave, ail, romarin, coriandre, extrait de fruit, ferments, épices. (Issus de l’agriculture biologique)

PVC : 37.25 euros le kg pour 2 tranches et 36.95 euros le kg pour 4 tranches.

MAISON ADER ROSETTE SÈCHE BIO

En bouche, elle est particulièrement moelleuse et souple. Lentement séchée au cours de 6 semaines, la rosette Maison ADER présente une texture équilibrée qui se révèle à la dégustation avec délicatesse.

20 tranches soit environ 200 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Maigre et gras de coche, sel, salpêtre, lactose, dextrose, sucre de canne, épice, boyaux de porc (*Issus de l’agriculture biologique).

PVC : 45 euros le kg

Gamme conventionnelle : 2 nouveaux saucissons de qualité supérieure

Une recette simple : du maigre, du gras, du boyau, du sel et des aromates. C’est la maîtrise du choix des viandes, de l’équilibre de l’assaisonnement, des opérations d’étuvage et de séchage, qui font toute la différence. La durée du séchage permet d’obtenir des saucissons moelleux, et de faire ressortir le parfum et le goût de la viande.

Les deux nouvelles références sont fabriquées à partir de viande de coche qui désigne une truie reproductrice. La particularité de ces truies, c’est qu’elles peuvent atteindre 250 kg, soit plus du double d’un porc moyen. Cette viande mature et maigre, de très bonne qualité, donne des produits de salaison plus savoureux que les porcs charcutiers.

MAISON ADER SAUCISSON SEC DU PYRÉNÉEN

Fabriqué avec les meilleurs morceaux du porc, hachés gros et protégés par un boyau naturel, le Saucisson Sec du Pyrénéen est le fruit d’une alliance du gras et du maigre parfaitement équilibrée, leur typicité s’exprime naturellement.

Environ 200 g

Conservation : DLUO (Date limite d’utilisation optimale) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Viande de coche, gras de porc, lactose, dextrose, sel, poivre, épices, salpêtre, boyaux de porc.

PVC : 3.95 euros la pièce

MAISON ADER SAUCISSON SEC « 1926 »

Le Saucisson Sec « 1926 » est préparé à partir de viandes fraîches et de gras de porc, hachés, mis sous boyau naturel. Il est étuvé puis séché durant 5 semaines, selon une recette spécifique et ancienne, associant des viandes matures et des viandes de porc charcutier.

Environ 250 g

Conservation : DLUO (Date limite d’utilisation optimale) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Viande de coche, gras de porc, sel, lactose, dextrose, poivre, épices, salpêtre, boyaux de coche.

PVC : 5.30 euros la pièce

Les tranchés conventionnels de qualité supérieure

MAISON ADER JAMBON CUIT TRANCHÉ 1926 SANS NITRITES AJOUTÉS

Attentive aux attentes des consommateurs à la recherche de produits sains et authentiques, une nouvelle recette sans nitrites ajoutés a été mise au point, tout en respectant le savoir-faire charcutier traditionnel.

2 tranches soit environ 140 g ou 4 tranches soit environ 250 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation) de 21 jours à + 4°C maximum.

Composition : Jambon de porc, aromes naturel, dextrose, jus de blette, extrait de carotte, ferment, sel

PVC : 17.90 euros le kg pour 2 tranches et 17.60 euros le kg pour 4 tranches

MAISON ADER JAMBON SEC TRANCHÉ SANS NITRITES AJOUTÉS

Salage, repos, séchage et affinage sont les étapes clés de la fabrication du jambon sec. Sa chair de couleur rouge foncé, uniforme, est entourée d’une belle épaisseur de gras, un gras fondant, au goût noisette. Idéal à servir en entrée en chiffonnade ou à déguster lors de l’apéritif.

4 tranches soit environ 120 g ou 6 tranches soit environ 200 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation)

PVC : 24.95 euros le kg pour 4 tranches, et 23.95 euros le kg pour 6 tranches

Naturalité et authenticité

Tous les produits Maison ADER sont fabriqués à partir de porcs nés, élevés et abattus en France avec le contrôle de l’ensemble de la chaîne de production : de l’élevage (respect du bien-être animal et de son milieu ambiant) à la transformation, en passant par l’alimentation.

« Adeptes du flexitarisme et du nomadisme, les Français prennent de plus en plus leurs repas hors domicile, ce qui est une aubaine pour la charcuterie qui peut se consommer partout ! Ils sont également attentifs à la qualité des aliments qu’ils consomment. C’est pourquoi, nous adaptons notre offre aux nouveaux modes de consommation, proposons 45 références en bio et réduisons notamment la teneur en sel et en nitrites. Ainsi la naturalité et la transparence de la composition de nos produits apportent une réassurance dont ont besoin les consommateurs. Notre ambition est de fabriquer des produits toujours plus sains et plus équilibrés, dont la qualité, l’authenticité et bien entendu le goût sont entièrement préservés » explique Lionel Ader, cogérant de Maison ADER.

Perpétuant la tradition depuis 4 générations, aujourd’hui, même si les techniques se sont modernisées, les salaisonniers de Maison ADER veillent à reproduire les gestes ancestraux et à fabriquer des produits de terroir inspirés de la tradition artisanale pyrénéenne.

Cette démarche s’inscrit aussi dans la continuité d’un programme d’investissement industriel pour agrandir et moderniser le site de Trie-sur-Baïse, dont les travaux seront finalisés cette année.

3 produits récompensés lors du SIA 2019

Lors du Salon de l’Agriculture qui s’est tenu du 23 février au 3 mars derniers, le jury de l’édition 2019 du Concours Général Agricole a attribué à Maison ADER trois médailles, dont deux d’argent pour le saucisson sec supérieur au jambon de coche et le saucisson de porc fermier, et une médaille de bronze pour le pâté de porc bio à l’ail des ours.

« C’est toujours une fierté de voir que les membres du jury d’un concours national aussi prestigieux reconnaissent la qualité de notre travail. L’engagement de toute notre équipe et les investissements réalisés tant pour les bâtiments, le matériel que pour améliorer nos recettes, ont permis à Maison Ader de se développer en étoffant nos gammes et en garantissant la qualité de nos produits. » confie Lionel Ader.

Nouveautés au rayon bio La marque Henri & Jean lance 4 nouveaux produits : 4 tranchés bio, prêts à déguster

Henri & Jean, la marque bio de Maison ADER, entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de charcuterie basée dans les Hautes-Pyrénées, innove en ce printemps 2019 avec pas moins de 4 nouvelles références présentes dans les enseignes spécialisées bio pour répondre aux attentes des consommateurs : 4 produits tranchés bio (chorizo, rosette, jambon blanc en 2 et 4 tranches). Des produits 100 % porc français, issus de l’agriculture bio, alliant 100 % plaisir et convivialité à l’heure de l’apéritif ou à l’occasion de raclettes et autres fondues.

Bio et tranchés : 4 nouveaux produits pour répondre aux attentes des consommateurs

Henri & Jean imagine des produits aux recettes alliant savoir-faire et innovation, élaborées à partir d’ingrédients de qualité. Tout en restant fidèle à son histoire, ses racines et ses valeurs, l’entreprise familiale entend entrer, après plus de 90 ans d’existence, dans une nouvelle ère de croissance de son activité notamment avec le bio, pour satisfaire des consommateurs en quête de naturalité et de sureté alimentaire. Tous les produits Henri & Jean sont conçus à partir de porcs bio, nourris avec des aliments biologiques et sans OGM. Ils sont commercialisés dans les enseignes spécialisées du réseau bio.

HENRI & JEAN CHORIZO BIO TRANCHÉ

Un chorizo relevé par le piment dévoilant le goût de ce produit 100 % porc bio français, sans toutefois être trop épicé. Il conviendra à tous et surprendra par sa saveur originale et inimitable.

20 tranches soit environ 180 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLUO (Date limite d’utilisation optimale) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Maigre et gras de porc, sel, piments, sirop de glucose, dextrose, ail en poudre, poivre noir, origan, extrait de fruit, huile de tournesol, conservateur : nitrate de potassium. (Issus de l’agriculture biologique)

PVC : 45 euros le kg

HENRI & JEAN JAMBON CUIT BIO SANS NITRITES AJOUTÉS

Toute la saveur d’une recette traditionnelle, en répondant à la fois aux préoccupations de santé des personnes qui recherchent des produits sains et authentiques, sans nitrites ajoutés.

2 tranches soit environ 140 g ou 4 tranches soit environ 250 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation) de 21 jours à + 4°C maximum.

Composition : Jambon de porc, sel, condiment, dextrose, sucre de canne, oignon, poudre de betterave, ail, romarin, coriandre, extrait de fruit, ferments, épices. (Issus de l’agriculture biologique)

PVC : 37.25 euros le kg pour 2 tranches et 36.95 euros le kg pour 4 tranches

HENRI & JEAN ROSETTE SÈCHE BIO

En bouche, elle est particulièrement moelleuse et souple. Lentement séchée au cours de 6 semaines, la rosette Henri & Jean présente une texture équilibrée qui se révèle à la dégustation avec délicatesse.

20 tranches soit environ 200 g

Conditionnement : barquette operculée

Conservation : DLC (Date limite de consommation) de 60 jours à température ambiante.

Composition : Maigre et gras de coche, sel, salpêtre, lactose, dextrose, sucre de canne, épice, boyaux de porc (*Issus de l’agriculture biologique).

PVC : 45 euros le kg

Naturalité et authenticité

Tous les produits de la marque Henri & Jean sont fabriqués à partir de porcs issus de la filière bio, nés, élevés et abattus en France avec le contrôle de l’ensemble de la chaîne de production : de l’élevage (respect du bien-être animal et de son milieu ambiant) à la transformation en passant par l’alimentation.

« Adeptes du flexitarisme et du nomadisme, les Français prennent de plus en plus leurs repas hors domicile, ce qui est une aubaine pour la charcuterie qui peut se consommer partout ! Ils sont également attentifs à la qualité des aliments qu’ils consomment. C’est pourquoi, nous adaptons notre offre aux nouveaux modes de consommation, proposons 45 références en bio et réduisons notamment la teneur en sel et en nitrites. Ainsi la naturalité et la transparence de la composition de nos produits apportent une réassurance dont ont besoin les consommateurs. Notre ambition est de fabriquer des produits toujours plus sains et plus équilibrés, dont la qualité, l’authenticité et bien entendu le goût sont entièrement préservés » explique Lionel Ader, cogérant de Henri & Jean.

Perpétuant la tradition depuis 4 générations, aujourd’hui, même si les techniques se sont modernisées, les salaisonniers d’Henri & Jean veillent à reproduire les gestes ancestraux et à fabriquer des produits de terroir inspirés de la tradition artisanale pyrénéenne.

Harmonie Mutuelle mettra en œuvre le reste-à-charge zéro dès juillet 2019

Paris, le 18 mars 2019 – Harmonie Mutuelle est la première mutuelle à appliquer la réforme du reste-à-charge zéro dès le 1er juillet 2019 en optique, dentaire et audio avec près de 2 ans d’avance sur le calendrier du gouvernement. Elle réaffirme ainsi son engagement au quotidien pour mettre en œuvre des solidarités solides au service d’un accès pour tous aux soins.


Franchir une nouvelle étape pour l’accès aux soins

Depuis son annonce par le gouvernement, Harmonie Mutuelle a revendiqué sa place de partenaire de la réforme du reste-à-charge zéro, dans l’intérêt de ses adhérents, pour lutter contre le renoncement aux soins pour des raisons financières qui touche encore trop de Français. La question de l’accès aux soins est en effet au cœur de l’ADN d’Harmonie Mutuelle. Elle agit résolument en ce sens notamment en prenant de nouveau ses responsabilités sur le sujet des reste-à-charge. Alors que le déploiement de la réforme est prévu en 2021, Harmonie Mutuelle a décidé d’aller plus vite et de mettre en œuvre intégralement les paniers de soins sans reste à charge dans ses réseaux conventionnés (en optique, audio et dentaire) dès juillet 2019.

Concrètement, cela signifie que les adhérents individuels d’Harmonie Mutuelle qui iront dans les enseignes des réseaux conventionnés pourront choisir parmi une gamme d’équipements dont le reste-à-charge sera nul ou maîtrisé. La compensation se fera alors par le versement automatique d’une prestation complémentaire, sans action spécifique de l’adhérent. Les adhérents collectifs pourront solliciter le Fonds d’Action Sociale Harmonie Mutuelle en cas de reste-à-charge pénalisant.

Tout mettre en œuvre pour plus de redistribution

Harmonie Mutuelle ne procédera à aucune hausse de cotisation pour gérer cette anticipation tout comme elle a gelé en 2018 et 2019 les cotisations de ses adhérents âgés de plus de 55 ans (en contrat individuel et hors effet d’âge). Les entreprises clientes peuvent d’ores et déjà renégocier leur contrat afin d’adapter au mieux leurs garanties dans ce contexte.

« Cette décision du Conseil d’Administration d’Harmonie Mutuelle, qui n’engendrera pas d’augmentation des cotisations, est pérenne mais repose sur un équilibre économique fragile. C’est pourquoi nous appelons les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour ne pas fragiliser les mutuelles avec des transferts de charges de remboursement ou encore la réforme de résiliation des contrats santé. Nous poursuivons avec le gouvernement le même objectif d’un meilleur accès à la santé pour tous, notre engagement doit être reconnu et soutenu. » déclare Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle.

Sur « Les Traces » du Fromage Laguiole AOP & de l’Aligot de l’Aubrac ce dimanche 17 mars

  • Ce dimanche 17 mars, 2 500 participants ont eu la chance de découvrir à pied, en raquettes ou ski de fond, toutes les richesses du plateau de l’Aubrac à l’occasion de la 33ème édition des Traces. Un bel enthousiasme pour cet événement unique qui affichait complet une fois encore !
  • Convivialité et partage étaient les maîtres mots de cette journée fédératrice autour de beaux plateaux de fromage de Laguiole AOP et d’assiettes réconfortantes d’Aligot de l’Aubrac !

Les Traces : une randonnée gourmande, de buron en buron !

Chaque année depuis 1985, les organisateurs des Traces : le Syndicat de Défense et de Promotion du Laguiole AOP, la Coopérative fromagère Jeune Montagne, l’Office de Tourisme Aubrac-Laguiole, les stations de ski de Laguiole, Nasbinals et Brameloup ainsi que les partenaires de longue date, accueillent 2500 personnes lors de cette manifestation unique en France, qui suscite toujours autant d’engouement !

Trois parcours sont proposés : boucle au départ de la station de Nasbinals (12 kms), boucle au départ de la station de Brameloup (18 kms), boucle au départ de la station de Laguiole (21 kms).

« Fort de cesuccès, nous sommes heureux d’accueillir autant d’amoureux de l’Aubrac, et faire découvrir, ou redécouvrir, notre territoire, exceptionnel de par la qualité de ses paysages et la diversité de sa flore. 

Car si on souhaite assurer la pérennité de la production laitière sur le plateau de l’Aubrac, il est important d’expliquer les origines de ce fromage au lait cru, son territoire et l’exigeant cahier des charges, véritable cahier des ressources, qui régit l’Appellation d’Origine Laguiole. Autant de typicités qui lui confèrent tout son caractère. » confie François MAYNIER, Président de l’AOP Laguiole.

Les Traces : une journée d’animation, de partage et convivialité

Tout au long du parcours, plusieurs animations ont rythmé la journée du 17 mars, de quoi revigorer les corps et les esprits après l’effort :

  • dégustation de fromage Laguiole AOP, Aligot de l’Aubrac et produits locaux tels que gentiane, fouace, etc.,
  • échange avec les producteurs de la Coopérative Jeune Montagne sur la filière qualité dans laquelle ils sont engagés et sur leur métier passionnant,
  • jeu-quizz,
  • mini-ferme avec la présence de vaches Simmental et Aubrac,
  • atelier photo souvenir.

À midi, le déjeuner a été servi au Royal Aubrac où les participants ont pu assister au filage de l’Aligot de l’Aubrac, notamment avec M. André Valadier !

Une centaine de bénévoles étaient mobilisés pour le bon déroulement de cette journée.Toutes les conditions étaient donc réunies pour passer un moment convivial, gourmand et généreux !

 » Chaque année, nous venons en famille et invitons des amis à découvrir le plateau de l’Aubrac, la beauté de ces paysages volcaniques et granitiques. Sans oublier l’ambiance conviviale et chaleureuse autour des bons produits de notre région. Le filage de l’Aligot de l’Aubrac est un moment inoubliable et pas aussi facile que l’on pourrait le croire. Quel régal d’avoir pu voir M. Valadier lui-même le faire avec autant de dextérité. « 

Fabienne R., fidèle participante des Traces.

Avocats Sans Frontières France se mobilise et apporte tout son soutien à l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, figure du combat en faveur des droits de l’Homme en Iran

Récipiendaire, en 2012, du prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, délivré par le Parlement européen. Notre Consœur, incarcérée depuis le 13 juin 2018 à la prison d’Evin.

À la suite d’une première condamnation, prononcée en son absence, à une peine de 5 ans d’emprisonnement pour des faits de « rassemblement et collusion contre le régime », a appris lundi 11 mars avoir été reconnue coupable de sept nouveaux chefs d’inculpation par le Tribunal révolutionnaire de Téhéran et condamnée en répression à 33 années de prison et 148 coups de fouet.

Il ne fait aucun doute que Me Sotoudeh paye ici les conséquences de son engagement sans relâche au service des droits humains et notamment sa défense de plusieurs jeunes femmes ayant défié les lois de la République islamique en se dressant, sans voile, dans l’espace public.

C’est ainsi pour avoir été avocate et défenseur des droits humains que Me Sotoudeh se trouve aujourd’hui privée de sa liberté. A travers elle, c’est donc la profession d’avocat et plus généralement, toutes celles et ceux qui font le choix de s’engager à défendre de justes causes, qui sont visés et atteints.

C’est donc conscient que notre rôle est d’être partout « là où la défense n’a plus la parole » que nous tenions à témoigner à notre Consœur notre plein et entier soutien et à nous joindre à l’appel, lancé par le Conseil National des Barreaux (CNB) et l’Observatoire International des Avocats en Danger (OIAD), en faveur de sa libération immédiate : https://urlz.fr/9acM

Harmonie Mutuelle missionne des jeunes volontaires en service civique pour lutter contre la fracture numérique du 2 au 4 avril à Limoges, Albi et Toulouse

Dans le cadre de son agrément de Service Civique, Harmonie Mutuelle missionne des jeunes volontaires pour accompagner les Limougeauds, Albigeois et Toulousains dans leur apprentissage des outils informatiques. Pour acquérir un bagage numérique minimum, apprendre à utiliser les services en ligne et les réseaux sociaux, envoyer un mail ou à faire une recherche sur Internet.

Rendez-vous sur inscription :

  • mardi 2 avril entre 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 30 à 17 h 00, mercredi 3 avril entre 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 00 à 17 h 00, et jeudi 4 avril entre 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 17 h 00 dans les agences situées dans les villes respectives.

Lutter contre la fracture numérique

Aujourd’hui, le numérique est partout. Mais il peut parfois poser des difficultés à certaines personnes. Comment faire pour qu’elles ne soient plus exclues ?

« Pour Harmonie Mutuelle, les nouvelles générations de digital natives sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique. C’est pour cela que nous avons engagé depuis l’an dernier des missions de Service Civique se traduisant par des ateliers d’accompagnement personnalisés à la découverte des nouvelles technologies. Cet engagement au service de l’intérêt général montre qu’Harmonie Mutuelle est une mutuelle engagée, humaine et responsable. » explique la responsable Animation de la Vie Mutualiste d’Harmonie Mutuelle.

Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers permettront aux participants d’acquérir un premier bagage numérique (réseaux sociaux, messagerie, Pack Office) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne. Illettrisme numérique : une fracture à tout âge, des solutions pour tous Ordinateurs, smartphones, bracelets et vêtements connectés, assistants électroniques, le développement exponentiel des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) est une réalité au quotidien.

Au-delà de l’outil de travail, les nouvelles technologies nous permettent de gérer nos loisirs, rechercher un emploi ou un logement, réaliser des démarches administratives, commander des équipements à distance, se cultiver, surveiller sa santé… Pourtant, 19 % des Français se sentent concernés* par l’analphabétisation numérique ou « illectronisme ». Et 25 % déclarent avoir du mal avec l’informatique**. Exclu.e.s des modes d’information et de communication contemporains du fait d’un manque ou d’une absence de connaissances dans l’usage de ces outils, les personnes touchées sont victimes d’une nouvelle forme de discrimination, vecteur de véritables inégalités.

*Étude CSA pour le Syndicat de la presse sociale.

** Source : Emmaüs connect.

Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour de questions comme la santé, la prévention ou l’accompagnement des parcours personnels, démontrant ainsi qu’elle est une structure d’utilité sociale. Pour les jeunes qui souhaitent s’impliquer dans des actions concrètes pour la solidarité, et l’Économie Sociale et Solidaire, Harmonie Mutuelle leur permet de s’engager pendant 8 mois dans la lutte contre la fracture numérique partout en France.

De cette façon, Harmonie Mutuelle espère susciter des vocations en faisant découvrir à ces jeunes les valeurs mutualistes qui sont : la solidarité, la liberté et la démocratie. L’illectronisme : l’affaire de tous Les personnes âgées sont souvent les plus touchées par cette forme de fracture sociale, face à des outils dont les modes d’utilisation évoluent rapidement. Ainsi, plus d’un tiers des plus de 70 ans ne disposent pas de connexion Internet. Si cette fracture générationnelle existe bel et bien (en 2013, 100 % des 16-29 ans disposaient d’un téléphone portable*), le phénomène de renoncement à l’utilisation d’Internet pour des achats, des démarches administratives est présent à tous les âges.

Ces difficultés peuvent aussi constituer un frein à l’accès au progrès technologique et numérique qui permet une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie à domicile, à l’accès à la connaissance et plus tard à l’embauche ou encore à l’expression d’une citoyenneté plus active. Les compétences numériques constituent aujourd’hui un socle obligatoire minimum qui doit relever de l’éducation populaire.

* Source : Insee, Focus n° 20, 2 mars 2015.

Harmonie Mutuelle et le numérique Au-delà des structures traditionnelles et formelles de l’enseignement, d’autres acteurs s’engagent. La famille et l’entourage représentent, en la matière, de réels piliers pour la transmission de connaissances et de compétences. Il n’est en effet pas rare de voir des enfants et petits-enfants informer et accompagner les plus anciens. L’engagement civil a également une place importante. De différentes façons (service civique, associations, clubs, voisinage), des citoyens mettent à disposition leurs compétences pour aider ceux qui en ont besoin par une éducation et un accompagnement personnalisé. Pour Harmonie Mutuelle, l’utilité du numérique est une évidence en matière de santé et d’accompagnement du mieux-vivre : prise de rendez-vous, télésurveillance à domicile, e-consultation, prévention, suivi glycémique, analyse du sommeil, suivi de votre épargne-retraite…

La santé connectée, c’est un suivi et un accompagnement personnalisé. En lien avec le médecin et des professionnels de la prévention et de l’accompagnement, c’est aussi un moyen d’être un acteur de sa santé au quotidien, d’être sécurisé, de voir ses proches rassurés. Il s’agit d’une formidable opportunité pour mieux protéger et accompagner les individus dans leurs différentes situations de santé et de vie.

« Plus globalement, dans une mutuelle où les adhérents ont toujours été à la place des actionnaires, le numérique est aussi un outil pour que vivent d’autres formes d’engagement, une citoyenneté et une solidarité actives, quotidiennes, au plus près des besoins de ceux que nous protégeons. C’est pourquoi, Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien dans la lutte contre la fracture numérique pour faciliter l’accès à la santé et au mieux-vivre et pour favoriser la démocratie et l’inclusion sociale. » Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle

Plus globalement, dans une mutuelle où les adhérents ont toujours été à la place des actionnaires, le numérique est aussi un outil pour que vivent d’autres formes d’engagement, une citoyenneté et une solidarité actives, quotidiennes, au plus près des besoins de ceux que nous protégeons. C’est pourquoi, Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien dans la lutte contre la fracture numérique pour faciliter l’accès à la santé et au mieux-vivre et pour favoriser la démocratie et l’inclusion sociale. » Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle

Atelier Prévention Harmonie Mutuelle « La mémoire au cours du temps » – Lundi 1er avril à Montauban

Tout au long de notre vie nous construisons nos souvenirs de demain, mais pour cela, nous devons avoir une bonne mémoire dès aujourd’hui. Harmonie Mutuelle, avec son programme de prévention « La mémoire au cours du temps », propose un atelier interactif, animé par un éducateur thérapeutique qui alternera entre un temps de sensibilisation sur la mémoire au cours du temps et un temps de tests et de jeu.

Rendez-vous lundi 1er avril de 18 h 00 à 20 h 30, gratuit et sur inscription, à Montauban*.

* Le lieu exact de l’atelier sera communiqué à la confirmation d’inscription

Les mystères de la mémoire

Impossible de se rappeler le titre d’un film ou son propre numéro de téléphone, pas moyen de retrouver ses lunettes… Ah, ces trous de mémoire ! Nous les redoutons car nous y voyons des signes précurseurs de la vieillesse, une sourde crainte de la maladie d’Alzheimer! Pas de panique! Il est inutile de s’affoler au moindre oubli, mais si ces épisodes deviennent fréquents et gênent la vie quotidienne, il faut réagir.

Avec l’âge, on sait qu’un ralentissement des capacités cérébrales se produit et que la transmission des informations est plus lente. Cependant, plus la mémoire est sollicitée, mieux celle-ci peut être préservée et cultivée sur le long terme.

À retenir : La mémoire ne s’use que si l’on ne s’en sert pas!

Conseils :

  • Entretenez votre mémoire dans vos activités quotidiennes : la lecture, les mots croisés, les jeux télévisés, les jeux de société… sont de bons moyens d’exercer votre mémoire et préserver vos capacités de mémorisation.
  • Veillez à la qualité de votre sommeil: on retient mieux les informations lorsque le corps et l’esprit sont correctement reposés.
  • Consultez votre médecin en cas de défaillances répétées de la mémoire. S’il y a un réel trouble de la mémoire, il pourra vous orienter vers un spécialiste dans l’évaluation de la mémoire.

Afin de garantir la qualité des échanges, le nombre de places est limité. L’inscription est gratuite et obligatoire, et se fait par mail à inscriptions.tarnetgaronne-lot@harmonie-mutuelle.fr ou par téléphone au 05 55 79 01 30.

Réveil Créatif #69 – Florent Motte Fondateur de « Les Cycles-RE » Mercredi 20 mars à Toulouse

Est-ce qu’ESS* rime avec créativité?

Réinventer. Je ne suis pas un artiste. Pire ! J’ai deux mains gauches. Pas gâté…

En revanche, j’ai un petit vélo en circulaire dans la tête et une ESS en circuit court dans le cœur. Contrairement à beaucoup d’entreprises, être une porte de sortie, c’est mon credo. Sortir des sentiers battus, sortir d’un schéma de pensée traditionnel, sortir d’une économie coûteuse, sortir un produit viable, sortir de la précarité, sortir compétent. Travailler dans une autre forme d’économie et former pour recréer : compétences, légitimité et dignité. Mais il n’y a pas que ça !

*Economie Sociale & Solidaire

Bio :

Bientôt 40 ans, juriste de formation, titulaire d’un Master 2 (IEP Paris RH ESS), Florent a créé l’atelier d’insertion de la Glanerie qu’il a co-dirigé pendant 10 ans. En 2017, il monte les Cycles-Re agréé atelier d’insertion et organisme de formation qui a développé un parcours de préqualification vers les métiers de l’industrie et du cycle sur une activité de re-fabrication de vélos. L’association compte aujourd’hui 14 salariés. www.lescycles-re.fr

Renseignements pratiques :

Mercredi 20 mars 2019 à partir de 8h30 à la Librairie Ombres Blanches étrangères – V.O. 3 rue Mirepoix – Toulouse.

Inscription gratuite mais obligatoire sur le site reveilcreatif.com

Lieu accessible aux personnes à mobilité réduite.


Lancement du projet « La Montagne nous fait Grandir ! » la Maison des Cimes, une expérimentation inédite d’innovation sociale en territoire rural à l’Hospitalet-près-l’Andorre (09)

Dès le mois de novembre les travaux ont démarré pour remettre en état la bâtisse qui deviendra à l’été 2019 la Maison des Cimes, au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, en Ariège. Un gros chantier de rénovation qui va se poursuivre encore durant quelques mois avant d’accueillir pour la rentrée 2019 6 mamans et leurs 9 enfants.

Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre et Président de l’Association Que la Montagne est Rebelle qui a défendu et porté le projet, aux côtés de l’association France Horizon et de nombreux acteurs locaux mobilisés, personnels de l’école, parents d’élèves, citoyens, techniciens, élus, sont fiers de présenter pour la première fois le projet « La Montagne nous fait grandir ! », avec en guise de première initiative La Maison des Cimes, exemple inédit  d’innovation sociale en territoire rural. La livraison est prévue pour juin prochain avec une ouverture en septembre 2019.

La Maison des Cimes, un établissement 3 en 1 pour accueillir les familles monoparentales

Le taux des femmes vivant seules avec leurs enfants sous le seuil de pauvreté s’élevait à 32% entre 2010 et 2015, en Ariège. Dans le dernier Plan Départemental d’Actions pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD), 3 leviers ont été identifiés : faciliter l’accès au logement autonome des personnes, créer des modes d’habitat adaptés aux publics et,encourager les résidences sociales pour une population accumulant des difficultés économiques, sociales et psychologiques.

Menée avec l’accord de la Direction Générale de la Cohésion Sociale, la Maison des Cimes est une réponse citoyenne qui répond à 3 enjeux forts, être à la fois :

  • un établissement social d’insertion, lieu d’accueil de femmes avec enfants favorisant l’autonomie,
  • une nouvelle offre de service social permettant de répondre à la désertification des territoires ruraux,
  • un lieu de vie, porteur de développement local et d’animation au service des collectivités territoriales, fédérateur de lien social.

Située en pleine zone de montagne, au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, à proximité de l’école, de l’ALAE et de la bibliothèque, la Maison des Cimes sera à la fois une structure d’accueil temporaire pour les femmes isolées, en difficulté, avec enfant(s), et de développement rural. Le projet, qui sera expérimenté durant 3 ans, a été conçu pour accueillir 15 résidents soit 6 mères en situation de monoparentalité au sein de 6 appartements, pour une période allant de 12 à 24 mois.

L’accompagnement sera réalisé à la fois selon une approche individuelle et collective, tenant compte de l’histoire personnelle de chacune, avec beaucoup de bienveillance, et s’axant sur la recomposition de soi, leur permettant ainsi de s’inscrire dans un parcours d’insertion.

« Il s’agit de proposer aux résidentes un lieu d’accueil sécurisant où elles pourront faire une pause dans leur parcours et trouver un soutien à leur parentalité, avec une aide apportée à la gestion de leur budget, l’intendance, les dossiers administratifs, la planification des rendez-vous, la recherche d’activités ou de formations adaptées… La Maison des Cimes se veut être un lieu pour se re-composer, se re-constuire et se ré-autonomiser. Unbel exemple qui montre que la Montagne nous fait grandir ! »explique Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre.

Le bâtiment de 380 m² se composera de 6 logements : un T1 bis, trois T2, deux T3 et sera mis à disposition de France Horizon – gestionnaire, contre 1 € symbolique.

L’un des appartements est accessible aux personnes à mobilité réduite, ainsi l’accueil d’un adulte oud’un enfant en situation de handicap est possible.

Il comprendra également des locaux collectifs qui permettront d’organiser la vie sociale de la maison.

Montant de l’investissement des travaux : 654 862 €

Redynamiser le territoire rural  

La Maison des Cimes emploiera 2 personnes, à savoir 1 éducateur spécialisé et 1 coordinateur territorial représentant 1.7 ETP, ainsi que 0.10 ETP de direction établissement et 0.15 ETP de comptabilité.

« Notre initiative est gagnante pour toutes les parties prenantes : en offrant un cadre de vie agréable à ces mamans qui travailleront à leur réinsertion, nous luttons contre la désertification de notre commune et œuvrons au développement économique de notre territoire, avec la rénovation du patrimoine local et par le maintien de services de qualité, entre autres d’un Réseau Pédagogique Intercommunal et d’infrastructures périscolaires avec 11 emplois directement induits par le projet. »

Le travail saisonnier représente une dynamique temporaire idéale pour travailler l’autonomisation de ces personnes par l’emploi. La saison hivernale, de novembre à avril, sur les sites d’Ax-les-Thermes, Ascou/Bonascres et Beille, offre des emplois en restauration ou à l’accueil des touristes.

L’équipe de France Horizon agira au quotidien en interaction avec les acteurs et dynamiques territoriales pour construire et développer un réseau partenarial d’acteurs afin de faciliter l’orientation et la mise en relation des allocataires avec, notamment, les services publics (Pôle Emploi, Caf, …) ; connaître l’environnement social et culturel des familles résidentes ; favoriser l’accès aux ressources du territoire ; et impulser des projets individuels.

Les services proposés permettront de créer de nouvelles passerelles entre les acteurs du territoire avec des pratiques nourries de bon sens, de fluidité et de réponses adaptées aux réalités économiques afin de pallier les carences en matière d’insertion professionnelle.

« Républix 2 » Les jeunes de l’UPE2A du collège Henri de Toulouse Lautrec, et les élèves de la classe de 6ème F du collège George Sand, organisent une projection-débat

le mercredi 20 février 2019 de 9h00 à 12h00 dans les locaux de la préfecture (salle Bidou) (1, rue Sainte-Anne, 31000 Toulouse)

Dans le cadre du dispositif « Parcours Laïque et Citoyen » (PLC) mis en place par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne, l’association l’Ecole Des Droits de l’Homme a renouvelé pour sa troisième année consécutive le projet Républix 2. Mené par les élèves et porté par les enseignants des collèges Toulouse Lautrec et George Sand, le projet leur a permis de s’approprier les valeurs républicaines en réalisant des courts-métrages utilisant la technique du théâtre d’ombre, qu’ils présenteront le mercredi 20 février 2019 à 9h, à la préfecture de la Haute-Garonne.

Républix 2 : « Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité » incarnées par des jeunes collégiens

Nécessitant au total 33 heures d’interventions avec une artiste plasticienne, une chargée de projet de l’association et deux volontaires en service civique, 34 élèves de 2 collèges toulousains ont participé à la réalisation de 8 films cette année. Ces derniers dont les thématiques sont : la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité, traitent de différents sujets qui s‘inspirent de leur quotidien, de l’actualité mondiale ou sont, tout simplement issus de leur imagination.

Leurs réalisations, présentées le mercredi 20 février dans une salle officielle de la préfecture de la Haute-Garonne, sont restituées sous la forme d’une projectiondébat. Nous souhaitons par cette action créer un moment de partage qui offrira au plus grand nombre la possibilité d’échanger et de s’exprimer sur les thématiques abordées dans les films des collégiens. Ainsi, ces derniers pourront, à leur tour, s’exprimer sur leurs ressentis et questionner le public sur ces valeurs qui fondent notre vivre-ensemble.

SAVE THE DATE
Toulouse, 28 janvier 2019

Verbatim d’un élève : « Ce projet parle de nous-mêmes, de nos rêves (imagination), des Droits

Verbatim d’un élève : « Ce projet parle de nous-mêmes, de nos rêves (imagination), des Droits de l’Homme et de la loi »

Verbatim d’un enseignant : « Les élèves comprennent mieux les concepts tels que la laïcité »

Extrait de l’un des films sur la laïcité : « Pour moi, la laïcité ça sert à ce que tous on vive ensemble. Parce que par exemple dans certains pays on ne peut pas être dans le même collège ou la même école si on n’a pas la même religion. Du coup, je pense que c’est une chance qu’on a et que ça sert beaucoup. »