Lancement d’un nouvel appel à projets CATALIS et une tournée des territoires pour dénicher les projets novateurs à forte utilité sociale

L’incubateur d’innovation sociale recrute sa 10ème promotion.
Son objectif : accompagner des entrepreneurs sociaux dans la création de leur activité.

Cet appel à candidatures, ouvert du 21 juin au 9 septembre 2019, s’adresse aux porteurs de projet ayant une idée ou un projet répondant à une problématique de société, et qui souhaitent mettre en œuvre une solution innovante sur le territoire Occitanie Pyrénées.

L’incubateur d’innovation sociale Catalis propose un accompagnement personnalisé durant toutes les étapes clés du projet, du développement de l’idée à sa concrétisation. L’objectif : faire émerger et accompagner des entreprises innovantes, créatrices d’emplois, qui allient performance économique, respect de l’humain et de l’environnement. L’appel à projets concerne tous les secteurs d’activité : éducation, culture, habitat, silver économie, territoire, lien sociale, handicap, numérique, petite enfance, énergies, mobilité, alimentation, santé, insertion, …

Critères d’éligibilité
• Caractère innovant
• Valeur ajoutée sociale
• Impact économique
• Territoire (ex région Midi-Pyrénées)
• Caractère collectif

A la rencontre des porteurs de projets
Afin de promouvoir l’innovation sociale sur l’ensemble du territoire Occitanie Pyrénées, des rencontres sont organisées à partir du 27 juin prochain. Ouverts aux porteurs de projets, aux partenaires et à toute personne intéressée par le sujet, les objectifs de ces rencontres sont de mieux comprendre les enjeux de l’innovation sociale, de présenter les sources de financements possibles et de répondre à toutes les questions des participants.
Inscriptions sur www.catalis.coop

Modalités
• Dossier de candidature à compléter en ligne
• Programme ouvert à tous les entrepreneurs
• Démarrage en octobre 2019 pour 3 mois de pré-incubation et 6 mois d’incubation

Dates-clés
• Date limite de clôture des candidatures : 9 septembre 2019
• Résultats de l’AAP : fin septembre 2019

PIQUE-NIQUE des QUALIVORES d’Occitanie le samedi 6 juillet à Gigean (34)

Les épicuriens et les gourmands ont rendez-vous le samedi 6 juillet 2019 de 18h à 23h dans le cadre exceptionnel de l’Abbaye de Saint Félix de Montceau à Gigean pour partager une soirée conviviale et riche en saveurs autour des produits sous signes officiels de qualité (AOP, IGP, Label Rouge et Bio) de notre région.

Pour cette 4ème édition du Pique-Nique des Qualivores, la première dans l’Hérault, les petits plats ont été mis dans les grands pour accueillir les 700 participants attendus qui dégusteront l’excellence de l’Occitanie. Au menu de cette soirée champêtre : tielle de Sète, huître de Thau, salaisons et viandes accompagnées d’Aligot de l’Aubrac ainsi que les fromages, fruits et légumes, pain BIO, sans oublier côté boissons les vins, bières et jus de fruits du territoire.

En compagnie des producteurs ambassadeurs Qualivores qui se feront un plaisir de faire découvrir leur savoir-faire, de nombreuses animations rythmeront la soirée des « gastronomes sur herbe ».

Créée en 2013 à l’initiative de l’IRQUALIM (Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire) avec le soutien de la Région d’Occitanie /Pyrénées-Méditerranée, la Communauté des Qualivores regroupe producteurs, professionnels des métiers de bouche et consomm’acteurs qui partagent une même passion : les produits de qualité d’Occitanie.

Tous les renseignements :
https://www.irqualim.fr/actualite/24-05-2019/pique-nique-des-qualivores-doccitanie-2019

CocoonAuto, un espace d’esthétique automobile écologique ouvre au nord de Toulouse et emploie des salariés en insertion

Concept unique en France, CocoonAuto est un espace d’esthétique automobile entièrement eco-friendly : recyclage de l’eau de lavage par phytoépuration selon un dispositif déployé pour la première fois en France, tous les produits de nettoyage utilisés sont biodégradables ou d’origine végétale, et même l’éclairage extérieur est solaire.

Situé à St-Alban au nord de Toulouse, l’espace se veut convivial et axé sur le partage autour du développement durable et des valeurs qui placent l’homme au cœur de l’entreprise. Un verger de Maraude et un potager en permaculture sont à la disposition des automobilistes, tout comme un tiers-lieu où sont organisés des rencontres et des ateliers en lien avec l’écologie, l’humain et l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Convaincu que l’insertion par l’Activité Économique est possible, Cocoon Auto accompagne actuellement 3 personnes en situation de handicap ou éloignées de la vie active – et dont le profil ne leur permet que très difficilement de retrouver seules un travail – à construire de nouveaux projets professionnels.

CocoonAuto fait rimer esthétique automobile, écologie et insertion sociale.

CocoonAuto imagine un espace d’esthétique automobile unique en France : entièrement écologique ! En effet, c’est la première fois dans l’hexagone qu’a été installé un bassin de phytoépuration qui traite et réutilise toutes les eaux de lavage et de rinçage. Une innovation écologique qui permet de préserver la ressource eau.

« L’eau se raréfie dans notre région, c’est pourquoi il est important de l’économiser et d’avoir des usages plus respectueux. Nous avons pensé et conçu notre dispositif pour récupérer les eaux de lavage et de rinçage, et les traiter naturellement via notre bassin de phytoépuration. L’eau qui en sort a la qualité d’eau potable. Nous récupérons également l’eau de pluie qui tombe sur notre bâtiment et l’eau de ruissellement du  parking. Ainsi, nous recréons un cycle de l’eau autonome. » explique Claude Paris, fondateur de CocoonAuto.

Pour aller au bout de la logique, les produits de nettoyage utilisés sont biodégradables, et l’éclairage extérieur est solaire.

À cela s’ajoute une installation matérielle à la pointe : un tunnel de lavage de 20 mètres équipé tout du long d’outils industriels, pour un lavage optimal après un prélavage manuel au nettoyeur haute pression.

CocoonAuto propose plusieurs offres de lavage intérieur et extérieur, et de micro-carrosserie pour venir à bout des traces du quotidien retouches peinture , rénovation des tissus, moquettes, cuirs et plastiques, vitres teintées, réparation optique, impact pare-brise et covering total ou partiel.

Le volet social a été axé autour des salariés en situation de handicap ou éloignés du marché du travail.

« En effet, je souhaitais que mon activité soit utile à la planète et à l’homme. Encore trop de personnes aux profils atypiques ne trouvent pas d’emploi et ont besoin d’être accompagnées afin de regagner de la confiance et l’estime de soi. Nous les recrutons dans le cadre d’emplois tremplin, et avec le concours de notre Conseillère en Insertion Professionnelle (CIP), nous les accompagnons, socialement en préparant avec eux trois projets professionnels. Nous avons également créé un espace d’apprentissage où nos salariés forment les clients aux shampoings tissus/moquette car nous pensons que c’est important de valoriser nos salariés, ceux-ci devenant les « sachants » pendant cette formation expliquant leur savoir-faire. Cela permet aussi d’établir la relation entre clients et salariés en situation de handicap ! »

Témoignage d’Arbi, salarié accompagné depuis 22 mois à CocoonAuto :

« Je suis malentendant et n’arrivai pas à trouver d’emploi à cause de mon handicap. Puis, j’ai rencontré Claude et cela fait 22 mois que je travaille au sein de Cocoon Auto, accompagné par Sonia Brousse, CIP. Je suis très heureux d’apprendre de nouvelles compétences et de montrer qu’il est possible d’exercer une activité professionnelle malgré mon handicap. »

CocoonAuto est la preuve qu’il existe des alternatives de choix de société et qu’il est possible d’être autant performant économiquement que respectueux de la nature et de l’homme, même sur un secteur comme l’automobile. L’entreprise met son activité marchande d’esthétique automobile au service d’une activité sociale et respectueuse de l’environnement.. Ceci afin de montrer que performance économique, responsabilité écologique et engagement social  sont compatibles et performants entre eux.

 « Nous avons pensé à plusieurs services qui permettent à nos clients de patienter de manière utile. Ainsi, nous avons aménagé un jardin en permaculture ainsi qu’un verger de Maraude où chacun peut aller cueillir des fruits ou légumes. Notre bâtiment accueille également un tiers-lieu où l’on peut travailler, se détendre et faire une pause snack ou boissons à base de produits bio et locaux. On peut aussi organiser ou participer à des ateliers-rencontres sur les sujets de l’écologie et l’ESS. Notre but est de créer un espace d’échange et de connexion entre les personnes. » précise Marc Lionnet, directeur de CocoonAuto.

Des vélos électriques sont mis à la disposition des clients qui désirent faire un peu d’exercice, ainsi qu’une borne de recharge pour véhicules électriques.

Le projet CocoonAuto emploie actuellement 5 personnes dont 3 en insertion et a nécessité 1,2 million d’euros d’investissement dont 100 K€ pour le bassin de phytoépuration et 200 K€ pour l’installation du tunnel de lavage.

À l’origine du projet, CocoonAuto s’appuie sur le savoir-faire de SINEO Toulouse éprouvé depuis 9 ans, dans le nettoyage automobile à destination des concessionnaires automobiles. Dirigée par Claude Paris, SINEO est également une entreprise d’insertion par l’activité économique et emploie 60 salariés dont 17 en insertion.

Infos pratiques

CocoonAuto est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h.

Adresse : 5 rue Pierre Mendès France à Saint Alban.

www.cocoonauto.fr – 05 61 204 205

Été 2019 à Laguiole : Jeune Montagne propose plusieurs animations touristiques destinées au grand public

Plusieurs animations rythmeront l’été de Jeune Montagne à Laguiole et ses environs : expositions photos, visite de fermes, découverte de la fromagerie avec atelier sensoriel, randonnée et salon dégustation… il y en aura pour tous les goûts et les âges.

Samedi 15 juin : Terr’Aveyron à Rodez

Les producteurs des Vins, Viandes et Fromages de l’Aveyron sous AOP, IGP et Label Rouge se réunissent le samedi 15 juin autour de Terr’Aveyron. A cette occasion, qui se veut à la fois ludique et conviviale, un stand sera dédié à la dégustation des spécialités fromagères aveyronnaises, dont le Laguiole AOP de la Coopérative Fromagère Jeune Montagne. Découverte de leurs produits tout au long de la journée de 8h30 à 16h au « Village Dégustation », Place de la Préfecture.

Le dimanche 14 juillet : l’Échappée Verte

Pour célébrer l’avant-Tour de France, rien de tel qu’une grande traversée de l’Aubrac, sur 3 départements lors d’un parcours de 25 km d’Argences-en-Aubrac à Nasbinals, chacun à son rythme, à vélo, en rollers, à pied, en trottinette, ou même en attelage à cheval… sur des routes exceptionnellement interdites à la circulation. Tout au long du parcours, des animations dédiées au sport, aux spécialités locales, aux arts, à la culture et à la douceur de vivre. Jeune Montagne est partenaire de l’événement et accueillera les gourmands au village étape de La Trinitat pour une pause conviviale de dégustation du Laguiole AOP.

3 expositions PHOT’Aubrac cet été

Tout l’été, en amont du festival PHOT’Aubrac, la galerie de la fromagerie de Jeune Montagne à Laguiole accueillera l’exposition de photos de Jean-Pierre Montiel « sur le chemin de Compostelle en Aubrac ».
Des photos grand format des paysages de l’Aubrac par Maurice Subervie et Jean-Pierre Montiel seront également exposées à l’extérieur de la fromagerie cet été.

Et dans le cadre du festival PHOT’Aubrac 2019 du 26 au 29 septembre, place à « La Route du lait » d’Emmanuel Mingasson qui sera exposée dans la galerie de visite de Jeune Montagne. Le photographe animera deux conférences vendredi 27 et samedi 28 septembre à 15h00 dans les locaux de Jeune Montagne à La Borie à Laguiole. Emmanuel Mingasson fera découvrir à tous ses voyages à la rencontre des producteurs de lait de par le monde.
Jeune Montagne accueille pour la première fois cette année à Laguiole ce célèbre festival de photographie qui rassemble à chacune de ses éditions plusieurs milliers de visiteurs.
Le thème du festival PHOT’Aubrac 2019 est « Terre en devenir » en écho à toutes ces années de non-respect de notre vaisseau « la Terre ». La caractéristique de ce festival est de présenter chaque année une cinquantaine d’expos photos dans des lieux emblématiques tels que burons, granges, fermes, et habitats traditionnels répartis sur les majestueux paysages de l’Aubrac.

Animations à la découverte des plantes des pâturages de l’Aubrac

Nouveauté cette année, des ateliers sensoriels seront proposés à la fromagerie Jeune Montagne à Laguiole par le Jardin Botanique de l’Aubrac tous les mercredis après-midi, du 17 juillet au 14 août, de 15h à 16h, à la découverte des fleurs et plantes typiques des pâturages de l’Aubrac. Les plantes des pâturages de l’Aubrac seront aussi présentées cet été dans le hall d’accueil de la fromagerie Jeune Montagne à Laguiole. Mentionnées dans le Cahier des Charges de l’Appellation d’Origine Laguiole, ces plantes à terpènes riches en molécules aromatiques contribuent à la qualité remarquable de la production fromagère en Aubrac. Pour y participer, il suffit de réserver les places directement auprès des guides du magasin de la Coopérative Jeune Montagne à La Borie Neuve à Laguiole, ou à l’Office de Tourisme de Laguiole.

Visite des fermes des producteurs de Jeune Montagne…

Pour la troisième année consécutive, les producteurs vont encore plus loin dans la démarche de valorisation de leur savoir-faire et souhaitent montrer au grand public comment ils assurent au quotidien la production de lait, selon l’exigeant cahier des charges qui régit l’Appellation d’Origine Laguiole, avec autant de typicités qui confèrent au Laguiole AOP tout son caractère.

« Il est fondamental d’expliquer aux consommateurs comment nous travaillons chaque jour à produire le meilleur lait, à leur montrer tout ce que nous mettons en place pour assurer le bien-être de nos animaux qui pâturent au moins 120 jours par an, et sont nourris le reste du temps à partir de foins récoltés sur la zone d’appellation (interdiction des fourrages fermentés). C’est important que le consommateur voie comment cela se passe dans nos exploitations, de lui raconter l’histoire, le territoire et le savoir-faire des hommes et femmes qui s’évertuent à reproduire les gestes ancestraux pour offrir l’excellence de l’Aubrac dans ce fromage d’exception. » confie Benoît Rozières, producteur de lait pour la Coopérative Jeune Montagne

9 producteurs de lait ouvriront leurs portes aux visiteurs cet été, les mardis et jeudis compris du 16 juillet au 29 août, en fin d’aprèsmidi. Il suffit de s’inscrire dans le hall du magasin de la Coopérative Jeune Montagne situé à La Borie Neuve à Laguiole, ou au sein des Offices de Tourisme de Laguiole, La Canourgue, Ste Geneviève et St Amans des Cots. Tarifs : 7 € par personne à partir de 10 ans, 3 € pour les enfants de 5 à 10 ans et gratuit pour les enfants de moins de 5 ans. Pour les groupes (25 personnes) renseignement auprès de la coopérative. Un goûter sera offert à tous les participants.

… et de la fromagerie

La fromagerie Jeune Montagne située à Laguiole se visite gratuitement tous les jours et accueille plus de 120 000 visiteurs chaque année, ce qui en fait l’une des entreprises les plus visitées de France. Elle maîtrise toutes les étapes de la chaîne de production, de la collecte quotidienne du lait cru (30 000 à 40 000 litres) à l’affinage du Laguiole AOP. D’importants investissements ont été réalisés ces dernières années pour moderniser et rendre plus fonctionnels les ateliers afin d’obtenir des produits authentiques dans des conditions d’hygiène parfaites. Modernité et tradition sont en parfaite harmonie : les gestes sont les mêmes depuis des siècles, et les étapes de fabrication scrupuleusement respectées.

« Nous étions des précurseurs au début des années 1990 de penser notre atelier de fabrication dans un souci de transparence et de pédagogie vis-à-vis de nos consommateurs. C’est important pour nous de montrer à tout le monde que nous n’avons rien à cacher ! C’est pourquoi, nous avons imaginé une galerie permettant aux visiteurs de découvrir toutes les étapes de la fabrication du Laguiole AOP. Notre coopérative contribue à la vitalité touristique de la région en popularisant la fabrication de ce fromage fortement ancré dans le patrimoine local. » explique Gilbert Cestrières, Président de la Coopérative Fromagère Jeune Montagne

La découverte commence par la projection d’un film qui montre toute la richesse de l’Aubrac, et le savoirfaire des femmes et des hommes qui s’évertuent à préserver le patrimoine fromager. Puis, la visite se poursuit en accès libre via une galerie surplombant les différents ateliers de fabrication : elle permet d’observer le travail des fromagers, et s’achève par la vue surplombant la cave où des générations de fromages sont scrupuleusement surveillées. Enfin, une dégustation des fromages de Laguiole AOP issus des caves de la Coopérative Jeune Montagne à différents stades d’affinage clôt le parcours afin que les visiteurs puissent apprécier la diversité des saveurs.

Lancement de la Route des Métiers d’Art d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

La Route des Métiers d’Art d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ouvrira ses voies au public au début de l’été 2019.
Plus de 170 lieux seront à découvrir, au travers de circuits réunissant des savoir-faire exceptionnels en Occitanie. Une invitation au voyage au cœur des Métiers d’Art de la région, proposée par la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat d’Occitanie, en collaboration avec les Chambres de métiers et de l’artisanat et le soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et de l’État.

La Route des Métiers d’Art réunit plus de 170 ateliers d’art à découvrir tout au long de l’année sur les territoires d’Occitanie : armurier, bijoutier, céramiste, costumier, coutelier, designer, doreur, ébéniste, ferronnier, feutrier, forgeron, graveur, horloger, luthier, maroquinier, modéliste, mosaïste, papetier, peintre en décors, relieur, restaurateur d’œuvres, sculpteur, souffleur de verre, tapissier d’ameublement, teinturier, vitrailliste… Les itinéraires possibles sur la Route des Métiers d’Art offrent également l’occasion de partir à la rencontre des richesses patrimoniales, culturelles et gastronomiques de chaque département.

Cette opération d’envergure régionale est engagée par le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat d’Occitanie, en collaboration avec le secteur touristique et le soutien de la Région et de l’État, en vue de valoriser les métiers d’art et de favoriser l’essor de cette filière qui est un atout pour la vitalité de la région.

Inauguration. Une exposition unique, reflet de l’excellence des savoir-faire des professionnels des Métiers d’Art de la région Occitanie, lancera officiellement la « Route des Métiers d’Art d’Occitanie / Pyrénées Méditerranée ». L’exposition sera ouverte au public le vendredi 28 juin 2019, de 15h à 17h, les samedi 29 et dimanche 30 juin 2019, de 10h à 18h, à l’Abbaye-école de Sorèze dans le Tarn. Une cinquantaine d’artisans d’art et artistes exposeront leur talent.

Pour découvrir la carte de la Route des Métiers d’Art et créer ses parcours découvertes, rendez-vous sur : www.metiersdart-occitanie.com/road.php

À partir du 4 juin 2019 : Innov’Action 2019, le rendez-vous des agriculteurs qui innovent ! Plus de 20 fermes ouvertes en Occitanie Les

Les Chambres d’Agriculture d’Occitanie organisent à partir du 4 juin et jusqu’au mois de décembre, plus de 20 rencontres avec des agriculteurs qui mettent en œuvre de nouveaux process au sein de leur exploitation : www.innovaction-agriculture.fr/occitanie/

Le concept des journées Innov’Action : donner la parole aux agriculteurs pour présenter leurs pratiques innovantes autour de la triple performance économique, sociale et environnementale, à d’autres agriculteurs, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le transfert des pratiques et des connaissances. Ces journées sont également ouvertes à l’ensemble des partenaires du monde agricole et rural. Elles s’inscrivent dans la 6ème édition nationale de cette opération pilotée par les Chambres d’agriculture.

« L’agriculture et l’agroalimentaire constituent les piliers économiques de la région Occitanie. Face aux crises actuelles que traverse la production agricole, il est nécessaire d’y répondre par des mesures économiques d’urgence, indispensables au maintien du tissu rural, mais de manière plus durable, le besoin d’innover pour faire évoluer les systèmes agricoles vers une plus grande résilience est vital.

L’innovation doit permettre au monde agricole de s’adapter à des contextes toujours plus fluctuants et de répondre aux attentes de nos concitoyens : une alimentation saine et de qualité, mais aussi un espace rural accueillant et des ressources préservées. C’est dans cet objectif que les Chambres d’agriculture de la région Occitanie vous invitent à venir découvrir les techniques et pratiques développées et mises en œuvre par des agriculteurs «pionniers», sur leurs fermes. En améliorant les performances –économique, sociale, environnementale –de leurs exploitations agricoles, ils offrent des solutions afin que le monde agricole réponde aux grands défis auxquels il est confronté.»


Denis Carretier, Président de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie

Journée de lancement de l’édition 2019 d’INNOV’ACTION : le mercredi 3 juillet à 13h30 chez Olivier SABATHIÉ – Chemin de la Pinède à Verdun sur Garonne (82)

Président de l’association « les Fruiticulteurs Bio de nos campagnes » et producteur de pommes, Olivier SABATHIÉ témoignera de son expérience en matière de conduite de son verger en Agriculture Biologique ainsi que de techniques innovantes avec des résistants tavelure.
Thème de la rencontre : « Diminution des doses de cuivre en arboriculture bio et entretien du rang de plantation par le désherbage mécanique. »

INNOV’ACTION 2019 : des agriculteurs parlent aux agriculteurs

Innov’Action est un label porté par les Chambres d’agriculture pour identifier les journées portes-ouvertes dédiées à l’innovation pour une agriculture performante sur le plan économique, social et environnemental, et qui favorisent les échanges entre agriculteurs, ainsi que le transfert de pratiques et de connaissances.

L’innovation est essentielle pour permettre aux exploitations agricoles de répondre aux grands défis auxquels elles sont confrontées : le changement climatique, la préservation de l’environnement, la croissance de la demande alimentaire, mais aussi la concurrence sur les marchés européens et internationaux.

Les enjeux d’Innov’Action :
– Détecter et valoriser les agriculteurs qui innovent
– Pousser les agriculteurs à échanger entre eux
– Faire intégrer l’innovation dans la réflexion des agriculteurs
– Créer une dynamique sur les territoires

Harmonie Mutuelle anticipe de deux ans la réforme et mettra en œuvre le reste-à-charge zéro dès juillet 2019

Albi, le 3 juin 2019 – Harmonie Mutuelle est la première mutuelle à appliquer la réforme du reste-à-charge zéro dès le 1er juillet 2019 en optique, dentaire et audio avec près de 2 ans d’avance sur le calendrier du gouvernement.

Elle réaffirme ainsi son engagement au quotidien pour mettre en œuvre des solidarités solides au service d’un accès pour tous aux soins.

Franchir une nouvelle étape pour l’accès aux soins

Depuis son annonce par le gouvernement, Harmonie Mutuelle a revendiqué sa place de partenaire de la réforme du reste-à-charge zéro, dans l’intérêt de ses adhérents, pour lutter contre le renoncement aux soins pour des raisons financières qui touche encore trop de Français. La question de l’accès aux soins est en effet au cœur de l’ADN d’Harmonie Mutuelle. Elle agit résolument en ce sens notamment en prenant de nouveau ses responsabilités sur le sujet des reste-à-charge.

Alors que le déploiement de la réforme est prévu en 2021, Harmonie Mutuelle a décidé d’aller plus vite et de mettre en œuvre intégralement les paniers de soins sans reste à charge dans ses réseaux conventionnés (en optique, audio et dentaire) dès juillet 2019.

Concrètement, cela signifie que les adhérents individuels d’Harmonie Mutuelle qui iront dans les enseignes des réseaux conventionnés pourront choisir parmi une gamme d’équipements dont le reste-à-charge sera nul ou maîtrisé. La compensation se fera alors par le versement automatique d’une prestation complémentaire, sans action spécifique de l’adhérent. Les adhérents collectifs pourront solliciter le Fonds d’Action Sociale Harmonie Mutuelle en cas de reste-à-charge pénalisant.

Tout mettre en œuvre pour plus de redistribution

Harmonie Mutuelle ne procèdera à aucune hausse de cotisation pour gérer cette anticipation tout comme elle a gelé en 2018 et 2019 les cotisations de ses adhérents âgés de plus de 55 ans (en contrat individuel et hors effet d’âge).

Les entreprises clientes peuvent d’ores et déjà renégocier leur contrat afin d’adapter au mieux leurs garanties dans ce contexte.

« Cette décision du Conseil d’Administration d’Harmonie Mutuelle, qui n’engendrera pas d’augmentation des cotisations, est pérenne mais repose sur un équilibre économique fragile. C’est pourquoi nous appelons les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour ne pas fragiliser les mutuelles avec des transferts de charges de remboursement ou encore la réforme de résiliation des contrats santé. Nous poursuivons avec le gouvernement le même objectif d’un meilleur accès à la santé pour tous, notre engagement doit être reconnu et soutenu. » déclare Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle.

Harmonie Mutuelle, un acteur majeur de l’ESS

Harmonie Mutuelle est une fabrique de l’innovation sociale en santé, en prévention et en prévoyance pour les entreprises et les particuliers, qui répond aux besoins du 21e siècle, tout en restant fidèle à ses valeurs : solidarité, performance, transparence, confiance et ouverture.

Universelle et solidaire, elle est présente aux côtés de toutes les populations.

Harmonie Mutuelle est un organisme à but non lucratif, sans actionnaires, démocratique et animé par des délégués élus. Elle accompagne les évolutions de la société et travaille avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire, avec la vocation demain de créer un véritable pôle du non-lucratif.

Harmonie Mutuelle est un acteur de l’économie sociale et solidaire : un modèle économique favorise les initiatives citoyennes et l’engagement.

« Nous donnons un sens nouveau à l’économie où l’humain est au centre, les profits ne sont pas l’objectif impérieux et la transparence une réalité. Nous avons la conviction que notre modèle repose sur une performance maîtrisée pour que nos excédents soient totalement réinvestis dans la couverture des soins, dans l’innovation et dans des actions solidaires et sociales.

La démocratie est le noyau du modèle d’Harmonie Mutuelle : notre fonctionnement démocratique (1 adhérent = 1 voix) offre l’opportunité à l’adhérent d’être acteur de la décision et de peser sur la vie de la mutuelle. Les adhérents élisent des représentants. 300 d’entre eux siègent à l’Assemblée générale. L’AG en désignent ensuite 40 qui siègent au Conseil d’administration qui élit le président. Ainsi, les élus portent la voix des adhérents au quotidien.

Notre mutuelle est engagée pour étendre, toujours plus, l’accès aux soins car la santé est un droit fondamental. Nous y contribuons en dirigeant des établissements de soins dans des territoires souvent frappés par la désertification médicale ou en appliquant le « reste à charge 0 » dès juillet prochain. » Stéphane Kergourlay, Directeur Région Sud-Ouest

LES CHIFFRES

UNE SOURCE D’INÉGALITÉS ET UNE FORTE PRÉOCCUPATION DES FRANÇAIS

▪ 60 % des Français ont repoussé ou renoncé à se soigner durant les 5 dernières années

o 1 malentendant sur 3 appareillé

o Les ménages d’ouvriers et d’employés sont ceux qui renoncent le plus aux soins pour des raisons financières

▪ Le reste à charge aujourd’hui :

o 35% sur les prothèses dentaires ;

o 24% sur l’optique ;

o 57% sur l’audioprothèse.

▪ 3 Français sur 4 jugent les soins optiques, dentaires et auditifs mal remboursés.

8ème édition du Printemps des Droits de l’Homme Les 7 et 29 mai 2019 à Toulouse & Cornebarrieu

L’École des Droits de l’Homme organise la 8ème édition du Printemps des Droits de l’Homme, qui marque l’aboutissement des projets menés durant l’année scolaire avec près de 300 enfants et adolescents de Toulouse Métropole, accompagnés par leurs encadrants, tous ambassadeurs des Droits de l’Homme.

1 thématique transversale et fédératrice : construire ensemble un monde plus juste et respectueux des droits fondamentaux.

Le Printemps des Droits de l’Homme, c’est l’occasion de célébrer les avancées des Droits de l’Homme, de mettre en valeur l’engagement et l’enthousiasme des jeunes et de leurs encadrants de notre Métropole et de tous ceux qui se mobilisent pour un monde meilleur.

Cette année, 300 enfants et adolescents – de la maternelle au collège – vont se réunir, lors de ce rendez-vous annuel, pour échanger et débattre sur le respect de la diversité, l’accès à l’éducation, la Justice au service des droits fondamentaux… « Car c’est ensemble que nous pourrons construire le monde de demain, que nous souhaitons plus juste et plus respectueux de la dignité de toutes et tous. »

Le programme

Mardi 7 mai de 9h30 à 16h30 : Simulation d’AG de l’ONU à l’Espace des Diversités et de la Laïcité, 38 rue d’Aubuisson, à Toulouse sur la thématique : « Comment rendre effectif le droit à l’éducation pour tous ? »

Environ 80 collégiens des communes de Blagnac, Saint-Jean et Toulouse se sont préparés à une « simulation d’Assemblée générale des Nations Unies ».

Ils ont endossé l’habit et les responsabilités de ceux qui siègent à l’Assemblée générale des Nations Unies. Ils se sont préparés activement, avec le soutien de leurs enseignants et de l’École des Droits de l’Homme à cette expérience unique. Ils exprimeront, ce jour-là, avec force, la nécessité de protéger les droits fondamentaux pour permettre à toutes et tous d’avoir accès à l’éducation partout dans le monde. Ils feront des propositions d’actions, négocieront et s’accorderont sur une résolution finale susceptible de faire progresser de manière sensible la communauté internationale sur cette question.

Mercredi 29 mai de 13h45 à 17h15 : le Village des Droits de l’Homme à l’Aria, rue du 11 Novembre 1918, à Cornebarrieu.

Depuis le début de l’année, près de 300 jeunes de 5 à 15 ans ont exploré la diversité, la richesse des cultures, l’importance capitale du respect des droits fondamentaux. Zabderfilio, Juste et Justice sont des termes qui ne vous disent rien ?! Venez découvrir le Village des Droits de l’Homme le 29 mai.

Il mettra en lumière l’implication des enfants dans ces projets et proposera de découvrir les productions de chacun d’eux. Un parcours plein de surprises attend, petits et grands, à travers des ateliers de cirque, des mises en scène, des activités créatives, des jeux collaboratifs, des expositions, etc.

Il sera l’occasion de s’amuser ensemble et d’échanger. Les enfants partageront ainsi avec nous leur vision de ce que pourrait être le monde de demain, que nous souhaitons tous et toutes plus juste et plus respectueux des droits de l’Homme.

Le Haricot Tarbais, l’ingrédient healthy indispensable de l’été

Issu d’un savoir-faire authentique, le Haricot Tarbais possède des qualités gustatives hors-pair !
En effet, à la fois riche en fer, fibres, vitamines et protéines, et pauvre en lipides, le Haricot Tarbais est une super légumineuse concentrée en nutriments et vitamines, certifiée IGP et Label Rouge.
Le Haricot Tarbais, à la peau fine et nacrée, et au fondant inégalé, se déguste de 1001 manières. Nous avons sélectionné les meilleures recettes équilibrées pour un été tout en légèreté !

Le Haricot Tarbais, une légumineuse aux nombreux bienfaits nutritionnels Connaissez-vous les superfoods ? Ces aliments healthy plébiscités pour leurs vertus nutritionnelles comme la spiruline, les baies de Goji, ou encore le Haricot Tarbais ! Symbole de la gastronomie du Sud-Ouest, le Haricot Tarbais possède d’intéressantes caractéristiques organoleptiques. Appartenant à la famille des légumineuses, l’OMS recommande d’en consommer plusieurs fois par semaine pour garantir un bon équilibre alimentaire.

Le Haricot Tarbais possède plus d’un atout nutritionnel :

  • 20,7%* des apports quotidiens de référence en fer, minéral nécessaire à la fabrication de l’hémoglobine (protéine présente dans les globules rouges qui permet de transporter l’oxygène dans l’organisme) ;
  • 13,5%* des apports quotidiens de référence en magnésium, l’un des minéraux corporels les plus abondants. 50% du magnésium présent dans notre corps est stocké dans nos os et le reste se trouve dans les muscles, les tissus mous et les fluides corporels. Pour maintenir notre équilibre en magnésium, nous devrions en consommer environ 350 mg par jour. Des besoins qui augmentent en fonction de l’âge et de l’activité physique mais aussi en période de grossesse ;
  • 10%* des apports quotidiens de référence en vitamine B9, qui a un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, et le renouvellement de toutes nos cellules.
    Sans gluten et pauvre en lipide (seulement 2 % de matière grasse), ce légume possède une valeur énergétique très faible : 107 Kcal pour 100 g de Haricots Tarbais réhydratés. Il se révèle ainsi l’allié de celles et ceux qui font attention à leur ligne et à leur équilibre alimentaire. Particulièrement bon pour le transit, le Haricot Tarbais aide à renforcer le système immunitaire, et est une source énergétique riche en vitamines qui aide aussi à lutter contre la fatigue.

*Source : Analyse Centre technique Agroalimentaire CTCPA sur échantillon Haricots Tarbais cuits.

Le Haricot Tarbais, l’atout forme « Nous faisons de plus en plus attention à ce que contiennent nos assiettes. Le bénéfice des légumineuses telles que le Haricot Tarbais est double : sur le plan nutritionnel, elles contribuent à notre équilibre alimentaire, en couvrant une partie des besoins en protéines et sont riches en fibres ; et sur le plan de l’agro-écologie, leur production permet de fixer l’azote dans les sols et donc de diminuer l’usage d’engrais.

Le Haricot Tarbais peut se décliner à l’infini : en entrée, en plat et même en dessert. Préparer des légumineuses est un jeu d’enfant et demande juste un peu d’anticipation pour les faire tremper la veille. C’est important de prendre le temps de cuisiner, de travailler les produits bruts et de transmettre ces gestes à nos enfants, pour les ramener à l’essentiel. »


Jean-Marc Bedouret, président de l’Association Interprofessionnelle du Haricot Tarbais

Le terroir de Bigorre se caractérise par des terres légères et limoneuses, au pH plutôt acide, peu argileuses et assez caillouteuses, essentielles pour garantir toute la finesse de la peau et le fondant du Haricot Tarbais.
La peau fine du Haricot Tarbais permet ainsi une meilleure reprise en eau (10 à 20 % supérieure aux autres variétés) et le rend incomparablement fondant en bouche, léger et digeste (taux de matière grasse sèche après cuisson de 50 à 80 % inférieur aux autres variétés).
Sa cuisson en est ainsi d’autant plus rapide (10 à 50 % inférieur aux autres variétés**). Particulièrement pauvre en amidon, sa texture est d’une remarquable tenue. Il n’éclate pas durant la cuisson et ne s’écrase pas en purée. Sa peau fond avec la chaleur dans une savoureuse onctuosité.

En 1997, il est le premier haricot à obtenir le Label Rouge qui reconnaît sa qualité supérieure. Fort de cette distinction, le Haricot Tarbais se démarque une nouvelle fois en 2000 en obtenant la reconnaissance européenne : l’Indication Géographique Protégée.

** Étude comparative réalisée avec des variétés lingot, coco et Soissons par le CRITT Agro-alimentaire d’Auch en 1996.

ROSE & CACAO : il était une fois … l’histoire d’un chocolat cru et d’une coopérative

D’origine ariégeoise et plus précisément de Montgailhard, Rose & Cacao est un chocolat artisanal, bio, sans gluten et vegan fabriqué par la coopérative Les Lucioles. Ce chocolat montre bien qu’il est possible de se faire plaisir tout en respectant son corps et sa santé.

Un chocolat à double singularité

Rose & Cacao est une marque de chocolat qui correspond aux valeurs du statut coopératif et des cofondateurs. Il s’agit d’un chocolat haut de gamme Bio qui se veut respectueux du consommateur, de la chaîne de production et également de l’environnement. Ce produit possède une particularité double, c’est un chocolat cru, élaboré à partir de la fève Criollo non torréfiée, afin de garder l’authenticité et les nutriments présents dans l’aliment. La seconde particularité est l’utilisation du sucre de fleur de coco pour obtenir un chocolat à faible indice glycémique, contrairement au sucre de canne.

Actuellement proposés sur leur e-boutique, les produits Rose & Cacao sont également disponibles dans près de 30 points de vente qui sont essentiellement des Biocoop. Elargir les points de vente, ouvrir une boutique physique en Ariège et proposer une offre spécifique aux entreprises de personnalisation de produits, tels sont les prochains projets de l’équipe. Aujourd’hui, la coopérative produit 85 kg par mois de chocolat et entend bien doubler sa production d’ici la fin de l’année.

Un chocolat, une rencontre

Rose & Cacao c’est aussi l’histoire d’une rencontre entre deux personnes complémentaires issues de deux univers différents. Dominique Boyer, chocolatière et passionnée par ce produit, fabriquait le chocolat Rose & Cacao bien avant la rencontre avec Stephan Mathieu qui est graphiste de formation et impliqué dans l’économie sociale et solidaire.

Cette complémentarité et l’envie de se lancer dans l’entrepreneuriat ont motivé ces deux associés à créer une structure veillant au respect de la dimension humaine et du produit, à sa qualité et au commerce équitable. Accompagnés par l’URSCOP sur les volets juridique et économique, l’équipe a ainsi fondé la coopérative Les Lucioles, avec un message central, « le choix d’une aventure entrepreneuriale coopérative où chaque maillon de la chaîne, du producteur de cacao à l’amateur de chocolat d’excellence soit respecté » affirme Stephan Mathieu.

LES LUCIOLES (ROSE & CACAO) 38 Route Nationale – 09330 Montgailhard – 07 84 18 68 06 – 05 61 66 78 56 contact@rose-et-cacao.com / rose-et-cacao.com / Facebook / Instagram