Harmonie Mutuelle missionne des jeunes Tarnaises en service civique pour lutter contre la fracture numérique

Dans le cadre de son agrément de Service Civique, Harmonie Mutuelle missionne des jeunes volontaires pour accompagner les Tarnais dans leur apprentissage des outils informatiques.

Pour acquérir un bagage numérique minimum, apprendre à utiliser un ordinateur, un smartphone ou une tablette, envoyer un mail ou faire une recherche sur Internet, des ateliers individuels d’environ 1 heure auront lieu les mardis dans les locaux de la mutuelle au 202 avenue de Pélissier à Albi, entre janvier et mai 2020.

D’autres ateliers auront lieu dans les agences Harmonie Mutuelle du département :
– Albi Place Verdun : les mercredis 22 janvier
– Gaillac : les mercredis 29 janvier, 5 février et 26 février
– Carmaux : les mercredis 4, 11 et 18 mars
– Mazamet : les mercredis 25 mars, 1er avril et 22 avril Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous*, adhérents de la mutuelle et non adhérents.
Afin de garantir la qualité des échanges, le nombre de places est limité. L’inscription est gratuite et obligatoire, et se fait par téléphone auprès de Nabila HANKARE au 06.48.03.54.11 et Coline MESSAOUD au 07.72.32.94.17.

Harmonie Mutuelle organise avec l’Université pour tous de Castres une conférence animée par un psychologue sur le thème de l’addiction au numérique. A destination des parents et des professionnels de l’enfance, elle aura lieu le jeudi 23 janvier à 18h00, à la Maison des associations de Castres.
Renseignement et inscription : instances.sudouest@harmonie-mutuelle.fr ou au 05 63 48 20 81.

Lutter contre la fracture numérique

Aujourd’hui, le numérique est partout. Mais il peut parfois poser des difficultés à certaines personnes. Comment faire pour qu’elles ne soient plus exclues ?
« Pour Harmonie Mutuelle, les nouvelles générations de digital natives sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique. C’est pour cela que nous avons engagé depuis 2017 des missions de Service Civique se traduisant par des ateliers d’accompagnement personnalisés à la découverte des nouvelles technologies. Cet engagement au service de l’intérêt général montre qu’Harmonie Mutuelle est une mutuelle engagée, humaine et responsable. » explique Fabienne Fric, Responsable de territoire Animation de la Vie Mutualiste Sud-Ouest

Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers permettront aux participants d’acquérir un premier bagage numérique (réseaux sociaux, messagerie, Pack Office) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne.

Télévision, tablette, téléphone… quels sont les impacts des écrans ?

Saviez-vous qu’en 2016, 93 % des 12-17 ans disposaient d’un téléphone portable ? C’est ce que révèle le baromètre du numérique établi par l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes. Dans une enquête réalisée par la CNIL en juin 2017, 63 % des 11-14 ans étaient inscrits sur au moins un réseau social. Quant au temps passé devant les écrans, il a lui aussi augmenté ces dernières années. Signe que le numérique fait désormais partie intégrante du quotidien des jeunes. Mais quels sont les impacts des écrans sur leur développement ? Et comment les aider à s’approprier l’usage de ces outils ? Pour vous aider à y voir plus clair, Harmonie Mutuelle organise avec l’Université pour tous de Castres une conférence animée par un psychologue sur le thème de l’addiction au numérique. A destination des parents et des professionnels de l’enfance, elle aura lieu le jeudi 23 janvier à 18h00, à la Maison des associations de Castres.

Illettrisme numérique : une fracture à tout âge, des solutions pour tous

Ordinateurs, smartphones, bracelets et vêtements connectés, assistants électroniques, le développement exponentiel des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) est une réalité au quotidien. Au-delà de l’outil de travail, les nouvelles technologies nous permettent de gérer nos loisirs, rechercher un emploi ou un logement, réaliser des démarches administratives, commander des équipements à distance, se cultiver, surveiller sa santé… Pourtant, 19 % des Français se sentent concernés* par l’analphabétisation numérique ou « illectronisme ». Et 25 % déclarent avoir du mal avec l’informatique**.

Exclu.e.s des modes d’information et de communication contemporains du fait d’un manque ou d’une absence de connaissances dans l’usage de ces outils, les personnes touchées sont victimes d’une nouvelle forme de discrimination, vecteur de véritables inégalités.

Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour de questions comme la santé, la prévention ou l’accompagnement des parcours personnels, démontrant ainsi qu’elle est une structure d’utilité sociale. Pour les jeunes qui souhaitent s’impliquer dans des actions concrètes pour la solidarité, et l’Économie Sociale et Solidaire, Harmonie Mutuelle leur permet de s’engager pendant 8 mois dans la lutte contre la fracture numérique partout en France. De cette façon, Harmonie Mutuelle espère susciter des vocations en faisant découvrir à ces jeunes les valeurs mutualistes qui sont : la solidarité, la liberté et la démocratie. *Étude CSA pour le Syndicat de la presse sociale. ** Source : Emmaüs connect.

Harmonie Mutuelle et le numérique

Pour Harmonie Mutuelle, l’utilité du numérique est une évidence en matière de santé et d’accompagnement du mieux-vivre : prise de rendez-vous, télésurveillance à domicile, e-consultation, prévention, suivi glycémique, analyse du sommeil, suivi de votre épargne-retraite…
La santé connectée, c’est un suivi et un accompagnement personnalisé. En lien avec le médecin et des professionnels de la prévention et de l’accompagnement, c’est aussi un moyen d’être un acteur de sa santé au quotidien, d’être sécurisé, de voir ses proches rassurés. Il s’agit d’une formidable opportunité pour mieux protéger et accompagner les individus dans leurs différentes situations de santé et de vie.
« Plus globalement, dans une mutuelle où les adhérents ont toujours été à la place des actionnaires, le numérique est aussi un outil pour que vivent d’autres formes d’engagement, une citoyenneté et une solidarité actives, quotidiennes, au plus près des besoins de ceux que nous protégeons. C’est pourquoi, Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien dans la lutte contre la fracture numérique pour faciliter l’accès à la santé et au mieux-vivre et pour favoriser la démocratie et l’inclusion sociale. » Stéphane Kergourlay, Directeur Régional Sud-Ouest d’Harmonie Mutuelle

Harmonie Mutuelle missionne de jeunes Limougeauds en service civique pour lutter contre la fracture numérique

Dans le cadre de son agrément de Service Civique, Harmonie Mutuelle missionne des jeunes volontaires pour accompagner les Limougeauds dans leur apprentissage des outils informatiques.

Pour acquérir un bagage numérique minimum, apprendre à utiliser un ordinateur, un smartphone ou une tablette, envoyer un mail ou faire une recherche sur Internet, des ateliers auront lieu les vendredis après-midi, 14h à 16h30, pour les usagers et les bénévoles d’Habitat et Humanisme, dans les locaux de l’association qui promeut l’accès au logement pour tous et la mixité sociale, au 15 Rue Haute Cité à Limoges de janvier à fin mai 2020.

Si vous souhaitez vous y rendre pour réaliser un reportage, merci de nous contacter en amont. Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous*, adhérents de la mutuelle et non adhérents. Afin de garantir la qualité des échanges, le nombre de places est limité, l’inscription est gratuite et obligatoire, et se fait par mail service.civique.limousin@harmonie-mutuelle.fr ou par téléphone au 07 72 29 75 36 – 07 85 45 15 92.

Lutter contre la fracture numérique

Aujourd’hui, le numérique est partout. Mais il peut parfois poser des difficultés à certaines personnes. Comment faire pour qu’elles ne soient plus exclues ?
« Pour Harmonie Mutuelle, les nouvelles générations de digital natives sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique. C’est pour cela que nous avons engagé depuis 2017 des missions de Service Civique se traduisant par des ateliers d’accompagnement personnalisés à la découverte des nouvelles technologies. Cet engagement au service de l’intérêt général montre qu’Harmonie Mutuelle est une mutuelle engagée, humaine et responsable. » explique Fabienne Fric, Responsable de territoire Animation de la Vie Mutualiste Sud-Ouest

Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers permettront aux participants d’acquérir un premier bagage numérique (réseaux sociaux, messagerie, Pack Office) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne.

Télévision, tablette, téléphone… quels sont les impacts des écrans ?

Saviez-vous qu’en 2016, 93 % des 12-17 ans disposaient d’un téléphone portable ? C’est ce que révèle le baromètre du numérique établi par l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes. Dans une enquête réalisée par la CNIL en juin 2017, 63 % des 11-14 ans étaient inscrits sur au moins un réseau social. Quant au temps passé devant les écrans, il a lui aussi augmenté ces dernières années. Signe que le numérique fait désormais partie intégrante du quotidien des jeunes. Mais quels sont les impacts des écrans sur leur développement ? Et comment les aider à s’approprier l’usage de ces outils ? Pour vous aider à y voir plus clair, Harmonie Mutuelle organise avec l’Université pour tous de Castres une conférence animée par un psychologue sur le thème de l’addiction au numérique. A destination des parents et des professionnels de l’enfance, elle aura lieu le jeudi 23 janvier à 18h00, à la Maison des associations de Castres.

Illettrisme numérique : une fracture à tout âge, des solutions pour tous

Ordinateurs, smartphones, bracelets et vêtements connectés, assistants électroniques, le développement exponentiel des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) est une réalité au quotidien. Au-delà de l’outil de travail, les nouvelles technologies nous permettent de gérer nos loisirs, rechercher un emploi ou un logement, réaliser des démarches administratives, commander des équipements à distance, se cultiver, surveiller sa santé… Pourtant, 19 % des Français se sentent concernés* par l’analphabétisation numérique ou « illectronisme ». Et 25 % déclarent avoir du mal avec l’informatique**.

Exclu.e.s des modes d’information et de communication contemporains du fait d’un manque ou d’une absence de connaissances dans l’usage de ces outils, les personnes touchées sont victimes d’une nouvelle forme de discrimination, vecteur de véritables inégalités.

Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour de questions comme la santé, la prévention ou l’accompagnement des parcours personnels, démontrant ainsi qu’elle est une structure d’utilité sociale. Pour les jeunes qui souhaitent s’impliquer dans des actions concrètes pour la solidarité, et l’Économie Sociale et Solidaire, Harmonie Mutuelle leur permet de s’engager pendant 8 mois dans la lutte contre la fracture numérique partout en France. De cette façon, Harmonie Mutuelle espère susciter des vocations en faisant découvrir à ces jeunes les valeurs mutualistes qui sont : la solidarité, la liberté et la démocratie. *Étude CSA pour le Syndicat de la presse sociale. ** Source : Emmaüs connect.

Harmonie Mutuelle et le numérique

Pour Harmonie Mutuelle, l’utilité du numérique est une évidence en matière de santé et d’accompagnement du mieux-vivre : prise de rendez-vous, télésurveillance à domicile, e-consultation, prévention, suivi glycémique, analyse du sommeil, suivi de votre épargne-retraite…
La santé connectée, c’est un suivi et un accompagnement personnalisé. En lien avec le médecin et des professionnels de la prévention et de l’accompagnement, c’est aussi un moyen d’être un acteur de sa santé au quotidien, d’être sécurisé, de voir ses proches rassurés. Il s’agit d’une formidable opportunité pour mieux protéger et accompagner les individus dans leurs différentes situations de santé et de vie.
« Plus globalement, dans une mutuelle où les adhérents ont toujours été à la place des actionnaires, le numérique est aussi un outil pour que vivent d’autres formes d’engagement, une citoyenneté et une solidarité actives, quotidiennes, au plus près des besoins de ceux que nous protégeons. C’est pourquoi, Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien dans la lutte contre la fracture numérique pour faciliter l’accès à la santé et au mieux-vivre et pour favoriser la démocratie et l’inclusion sociale. » Stéphane Kergourlay, Directeur Régional Sud-Ouest d’Harmonie Mutuelle

La 1 ère édition de TEDxMatabiau aura lieu Samedi 06 juin 2020 – de 14h à 20h au Théâtre Garonne


• Cette première édition rassemblera une quinzaine d’intervenants qui exposeront leurs idées novatrices dans des domaines très variés.
• Une thématique fédératrice : Transformation.
• Mise en vente des places prochainement via le site Internet tedxmatabiau.fr

Et si la vie n’était qu’une histoire de transformation ? Serait-ce pour cela que nous sommes là ? Pour faire avancer un programme qui nous dépasse ou pouvons-nous pleinement en être acteur ? La transformation est ce cheminement qui mène vers un changement, une modification, une évolution de caractère, de nature, de fonction. Quelle personne, quel domaine y échappe ? Changer la forme, est-ce changer le fond ? Et inversement ?

Ce 1er TEDxMatabiau nous invitera à explorer la richesse de cette action qui semble porter l’ADN même de la vie.

« Nous souhaitons donner la parole à des intervenants locaux, nationaux et internationaux autour d’idées, d’initiatives remarquables et de thèmes motivants, variés et enthousiasmants. Sans oublier, faire place à des performances artistiques, indispensables pour stimuler nos imaginaires. En plus de notre volonté de partager, diffuser et rendre les idées accessibles au plus grand nombre, nous souhaitons avoir un impact local en participant à l’offre culturelle de Toulouse, et renforcer ainsi son positionnement international, et son rôle de capitale européenne. » expliquent Isabelle Calkins et Florence Millet, co-fondatrices de TEDxMatabiau.

À propos de TED

Créées en 1984 par l’américain Richard Saul Wurman, les conférences TED (Technology, Entertainment, Design) réunissent chaque année des esprits éclairés et passionnés. Elles ont pour but de diffuser les idées dans le monde selon le principe « Ideas worth spreading ». Les sujets abordés sont d’une grande diversité et peuvent notamment concerner l’économie, la politique, l’art, le monde des affaires, l’éducation, l’écologie, la psychologie… www.ted.com

Damien Hampartzounian, nouveau Directeur et Chef d’Etablissement de Toulouse Ynov Campus

Arrivé à la tête de Toulouse Ynov Campus en octobre dernier, Damien Hampartzounian affiche de solides ambitions aux côtés de Géraldine Le Caër, Directrice des opérations. En effet, le nouveau Directeur et Chef d’Établissement posera au printemps prochain la première pierre du nouveau campus du numérique de près de 4000 m², implanté au cœur de Toulouse,sur la place de l’Europe. Ce nouveau bâtiment permettra d’accueillir à terme 1 350 étudiants. Un autre bâtiment de 3 500 m² accueillant du coworking sera construit à côté, et pourrait être dédié aux professionnels du numérique. D’autre part, est prévu de l’autre côté de la place de l’Europe, un complexe résidentiel comprenant un hôtel et des logements étudiants.

Toulouse Ynov Campus, l’école qui prépare aux métiers du numérique Implantée à Toulouse depuis 2009, l’école d’enseignement supérieur du numérique Toulouse Ynov Campus forme les professionnels de demain dans 5 filières du digital et des nouvelles technologies :
• Ynov Informatique
• Ynov Animation 3D & Jeux-vidéo,
• Ynov Création & Design,
• Ynov Audiovisuel,
• Ynov Marketing & Communication.
Près de 350 étudiants ont fait leur rentrée en septembre dernier, répartis dans les 5 filières, du postbac au Mastère, en vue d’obtenir un Titre RNCP de Niveau 7 (anciennement référencé niveau I) reconnu par l’Etat – Ministère du Travail (Bac +5).

« La numérisation de notre société et de notre économie ne cesse de s’accélérer, et le secteur du digital crée chaque année plusieurs milliers d’emplois. Les entreprises sont aujourd’hui en quête de compétences fortes dans ces domaines et proposent des postes qualifiés, à fort potentiel d’évolution. Chez Ynov, notre ADN est digital et professionnalisant car nous proposons des formations destinées à satisfaire les besoins des entreprises avec qui nous travaillons en continu pour actualiser tous les ans nos programmes et les technologies sur lesquelles nos étudiants doivent travailler et évoluer pour leur employabilité. Nous offrons ainsi plusieurs parcours de formation du plus généraliste au plus technique, avec différents niveaux d’expertises. Tous ont en commun le numérique, les nouvelles technologies et la professionnalisation. Les formations Ynov Campus permettent aux étudiants de maîtriser les multiples facettes du digital : design, conception, suivi de projet, multimédia, sites web, applications mobiles, ergonomie et UX, commercialisation, encadrement, planification stratégique, coordination, etc. Nous sommes également attachés à développer la transversalité de nos formations grâce à des jours balisés sur l’année que l’on appelle les YDAYS. Le principe ? La formation d’équipes « projet » composées d’étudiants, toutes formations confondues et tous niveaux confondus. Les plus grands permettent aux plus jeunes de monter en compétences sur certains aspects techniques et ils apprennent ainsi à mener un projet commun en mode « agile » avec les mêmes contraintes que dans l’entreprise : un informaticien apprend ainsi à travailler avec un graphiste, un réalisateur collabore avec un animateur 3D pour monter un projet de motion design, etc. L’ensemble de nos intervenants sont des professionnels, experts dans leurs domaines, ils travaillent en mode « projet » avec les étudiants. Nos formations suivent ou anticipent les évolutions technologiques : machine learning, big data, extended BI, méthodes agiles, disruptive design, etc. La particularité de Toulouse Ynov Campus est de créer des passerelles entre de nombreuses disciplines, afin d’offrir à tous les étudiants une large palette de formations complémentaires, à la pointe des Technologies de l‘Information et de la Communication. Nous plaçons les entreprises au cœur de nos formations par une pédagogie de l’alternance, qui permet à nos étudiants d’effectuer leurs études en rythme alterné. L’entreprise participe ainsi à la formation de son futur salarié, lui apprend son métier et l’intègre à la vie et à la culture de son organisation. C’est le meilleur moyen pour les employeurs d’anticiper leurs recrutements et d’évaluer sur le terrain leurs futurs collaborateurs. Les étudiants, quant à eux, acquièrent simultanément expérience, employabilité́et autonomie. Depuis la rentrée 2019-2020, Toulouse Ynov Campus est passé CFA (Centre de Formation par Apprentissage) offrant ainsi à l’ensemble de ses parties prenantes tous les bénéfices liés au statut du contrat d’apprentissage. Cette démarche s’inscrit également dans l’impérieuse nécessité de la mise en œuvre du RNQ (Référentiel National Qualité), obligatoire pour le 1er janvier 2021. »


explique Damien Hampartzounian, Directeur et Chef d’Etablissement

Parcours

Débutant sa carrière professionnelle en 2002 au sein du groupe Schneider Electric en tant qu’administrateur des ventes export pour la Chine au centre de distribution international de Moirans (basse tension) avec l’animation d’une cellule de crise lors de la pénurie de composants électroniques, Damien Hampartzounian deviendra gestionnaire de flux industriels et logistiques à l’import des pays de l’Est (moyenne tension) pour le compte de Merlin Gérin Alpes (filiale du groupe Schneider Electric), entre 2003 et 2004. Il revient comme pilote de fabrication pour des produits en fin de vie, puis chef de projet 6 sigma en performance industrielle en 2005. C’est la même année qu’il intégrera la société de conseils Assystem France au poste de consultant en conduite du changement, puis de manager commercial entre 2006 et 2007.

En 2005, Damien Hampartzounian fait ses premiers pas en tant qu’intervenant dans l’enseignement supérieur. Jusqu’en 2009, il endosse le rôle de responsable pédagogique BTS CI & PI et intervenant de Bac+2 à 5 au sein du Groupe Wesford (Lyon, Grenoble et Genève), avant d’être promu responsable pédagogique Masters en 2009, poste qu’il occupera durant 2 ans. En 2012, il assure la direction du Campus IDRAC de Grenoble, puis deviendra entre 2013 et 2015, DG du campus C&D de Grenoble pour les 4 écoles : IDRAC, IEFT, EPSI et SUP DE COM. En 2016, il fait le grand saut de l’entreprenariat en rachetant une entreprise en difficulté devenant président de Chartreuse Passion Auto-Moto, société qu’il revendra en 2018 après l’avoir redressée. En parallèle cette année-là, il lance son activité de consultant en développement commercial et stratégie d’entreprise, assurant la transition vers ses nouvelles fonctions à la direction de Toulouse Ynov Campus.

Titulaire en 2005 d’un Master en Achats Logistiques au sein de l’ESC Wesford Grenoble, obtenu en parallèle de son activité professionnelle, dont il sortira Major, Damien Hampartzounian est aujourd’hui âgé de 40 ans et père de 2 enfants. Originaire du massif de la Chartreuse (dans les hauteurs de Grenoble), compétiteur, il est amateur de modélisme radiocommandé, notamment de voitures piste thermique et électrique, ce qui lui permet d’allier sa passion pour l’univers mécanique et son goût pour la précision.

RENDEZ-VOUS A VENIR (2020):

 Cérémonie de remise des diplômes le vendredi 17 Janvier au musée des Abattoirs
 Journée Portes Ouvertes les samedis 25 janvier et 29 février de 09h00 à 16h00
 YDays 2 mercredis/mois

À PROPOS DE TOULOUSE YNOV CAMPUS

Dans la continuité de l’école Ingésup, Toulouse Ynov Campus accueille aujourd’hui 350 étudiants (dont 150 alternants) répartis dans 5 filières du numérique : Informatique, Animation 3D & Jeux-vidéo, Création & Design, Audiovisuel et Marketing & Communication, du postbac au mastère (bac+5). Avec un ADN résolument digital et professionnalisant, Ynov Campus offre une pédagogie active et innovante à ses étudiants afin de permettre l’acquisition de compétences adaptées aux besoins actuels et futurs des entreprises. A Toulouse, Ynov Campus c’est 10 collaborateurs, 5 référents filières (experts métiers) et 70 intervenants (professionnels/experts dans leur domaine). Elle appartient au groupe d’enseignement supérieur privé Ynov qui réunit pour l’instant six établissements : à Paris, Aix-en Provence, Bordeaux, Lyon, Nantes et Toulouse, totalisant à date plus de 4 200 étudiants.


Toulouse Ynov Campus – 22 impasse Charles Fourier – 31200 Toulouse
05 82 95 10 48 – contact-toulouse@ynov.com – www.ynov.com

Le Haricot Tarbais : l’allié superfood de tous les régimes !

Quelles bonnes résolutions allez-vous prendre en 2020 ? Vous (re)mettre au sport ? Arrêter de fumer ? Faire attention à votre porte-monnaie ? Faire un régime ? Il y en a une qui peut être prise facilement et sans aucune concession : celle de savourer de 1001 manières le Haricot Tarbais, l’allié de tous les régimes !

Que l’on soit végétarien, flexitarien, végan, pégan, cétogène, sans gluten ou sans lactose, ou tout simplement omnivore, et pour celles et ceux qui veulent faire attention à leur ligne : le Haricot Tarbais fera l’unanimité ! En effet, il fait partie de ces ingrédients magiques qui peuvent se décliner à l’infini, en recettes chaudes ou froides, salées ou sucrées, en accompagnement de viandes, poissons et légumes ou en plat principal, de l’amuse-bouche au dessert.

Ses qualités gustatives et nutritionnelles hors-pair font de lui un ingrédient superfood que l’on peut manger toute l’année, et combiner aux fruits et légumes de saison. Cultivé selon l’exigeant cahier des charges du Label Rouge, en Bigorre, aux pieds des Pyrénées, ce joyau de notre patrimoine culinaire français est récolté gousse par gousse à la main, puis trié et conditionné à Tarbes.

Le Haricot Tarbais : un ingrédient superfood pour concocter 1001 recettes gourmandes et équilibrées

Connaissez-vous les superfoods ? Ces aliments healthy plébiscités pour leurs vertus nutritionnelles comme la spiruline, les baies de Goji, ou encore le Haricot Tarbais ! Symbole de la gastronomie du Sud-Ouest, le Haricot Tarbais possède d’intéressantes caractéristiques organoleptiques. Appartenant à la famille des légumineuses, l’OMS recommande d’en consommer plusieurs fois par semaine pour garantir un bon équilibre alimentaire. Issu d’un savoir-faire authentique, le Haricot Tarbais est une super légumineuse concentrée en nutriments, protéines végétales et vitamines, qui possède plus d’un atout nutritionnel :

– 20,7%* des apports quotidiens de référence en fer, minéral nécessaire à la fabrication de l’hémoglobine (protéine présente dans les globules rouges qui permet de transporter l’oxygène dans l’organisme) ;

– 13,5%* des apports quotidiens de référence en magnésium, l’un des minéraux corporels les plus abondants. 50% du magnésium présent dans notre corps est stocké dans nos os et le reste se trouve dans les muscles, les tissus mous et les fluides corporels. Pour maintenir notre équilibre en magnésium, nous devrions en consommer environ 350 mg par jour. Des besoins qui augmentent en fonction de l’âge et de l’activité physique mais aussi en période de grossesse ;

– 10%* des apports quotidiens de référence en vitamine B9, qui a un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, et le renouvellement de toutes nos cellules.

Sans gluten et pauvre en lipide (seulement 2 % de matière grasse), ce légume possède une valeur énergétique très faible : 107 Kcal pour 100 g de Haricots Tarbais réhydratés. Il se révèle ainsi l’allié de celles et ceux qui font attention à leur ligne et à leur équilibre alimentaire.

Particulièrement bon pour le transit, le Haricot Tarbais aide à renforcer le système immunitaire, et est une source énergétique riche en vitamines qui aide aussi à lutter contre la fatigue.

La peau fine du Haricot Tarbais permet ainsi une meilleure reprise en eau (10 à 20 % supérieure aux autres variétés**) et le rend incomparablement fondant en bouche, léger et digeste (taux de matière grasse sèche après cuisson de 50 à 80 % inférieur aux autres variétés**).

Sa cuisson en est ainsi d’autant plus rapide (10 à 50 % inférieur aux autres variétés**). Particulièrement pauvre en amidon, sa texture est d’une remarquable tenue. Il n’éclate pas durant la cuisson et ne s’écrase pas en purée. Sa peau fond avec la chaleur dans une savoureuse onctuosité.

Plusieurs chefs et blogueurs se sont mis aux fourneaux pour proposer des recettes alliant équilibre alimentaire et saveurs. Préparer des légumineuses deviendra un jeu d’enfants, pour le plus grand plaisir de toute la famille.

Harmonie Mutuelle missionne de jeunes Toulousains en service civique pour lutter contre la fracture numérique

Dans le cadre de son agrément de Service Civique, Harmonie Mutuelle missionne des jeunes volontaires pour accompagner les Toulousains dans leur apprentissage des outils informatiques.

Pour acquérir un bagage numérique minimum, apprendre à utiliser un ordinateur, un smartphone ou une tablette, envoyer un mail ou faire une recherche sur Internet, des ateliers individuels d’environ 1 heure auront lieu les jeudis matin de 9h à 13h, dans l’agence Harmonie Mutuelle située au 9 rue de Metz, de janvier à fin mai 2020.

Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous*, adhérents de la mutuelle et non adhérents. Afin de garantir la qualité des échanges, le nombre de places est limité.
L’inscription est gratuite et obligatoire, et se fait par téléphone auprès d’Émilie LALLEMAND au 07 86 02 75 79, et Nicolas PACAUD au 06 84 77 27 49.
Tous les mardis après-midi, de 15h30 à 17h30, les locataires de la maison pour séniors DOMITYS située à L’Union, pourront aussi bénéficier de cet accompagnement. Si vous souhaitez vous y rendre pour réaliser un reportage, merci de nous contacter en amont.

Lutter contre la fracture numérique

Aujourd’hui, le numérique est partout. Mais il peut parfois poser des difficultés à certaines personnes. Comment faire pour qu’elles ne soient plus exclues ?
« Pour Harmonie Mutuelle, les nouvelles générations de digital natives sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique. C’est pour cela que nous avons engagé depuis 2017 des missions de Service Civique se traduisant par des ateliers d’accompagnement personnalisés à la découverte des nouvelles technologies. Cet engagement au service de l’intérêt général montre qu’Harmonie Mutuelle est une mutuelle engagée, humaine et responsable. » explique Fabienne Fric, Responsable de territoire Animation de la Vie Mutualiste Sud-Ouest

Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers permettront aux participants d’acquérir un premier bagage numérique (réseaux sociaux, messagerie, Pack Office) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne.

Télévision, tablette, téléphone… quels sont les impacts des écrans ?

Saviez-vous qu’en 2016, 93 % des 12-17 ans disposaient d’un téléphone portable ? C’est ce que révèle le baromètre du numérique établi par l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes. Dans une enquête réalisée par la CNIL en juin 2017, 63 % des 11-14 ans étaient inscrits sur au moins un réseau social. Quant au temps passé devant les écrans, il a lui aussi augmenté ces dernières années. Signe que le numérique fait désormais partie intégrante du quotidien des jeunes. Mais quels sont les impacts des écrans sur leur développement ? Et comment les aider à s’approprier l’usage de ces outils ? Pour vous aider à y voir plus clair, Harmonie Mutuelle organise avec l’Université pour tous de Castres une conférence animée par un psychologue sur le thème de l’addiction au numérique. A destination des parents et des professionnels de l’enfance, elle aura lieu le jeudi 23 janvier à 18h00, à la Maison des associations de Castres.

Illettrisme numérique : une fracture à tout âge, des solutions pour tous

Ordinateurs, smartphones, bracelets et vêtements connectés, assistants électroniques, le développement exponentiel des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) est une réalité au quotidien. Au-delà de l’outil de travail, les nouvelles technologies nous permettent de gérer nos loisirs, rechercher un emploi ou un logement, réaliser des démarches administratives, commander des équipements à distance, se cultiver, surveiller sa santé… Pourtant, 19 % des Français se sentent concernés* par l’analphabétisation numérique ou « illectronisme ». Et 25 % déclarent avoir du mal avec l’informatique**.

Exclu.e.s des modes d’information et de communication contemporains du fait d’un manque ou d’une absence de connaissances dans l’usage de ces outils, les personnes touchées sont victimes d’une nouvelle forme de discrimination, vecteur de véritables inégalités.

Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour de questions comme la santé, la prévention ou l’accompagnement des parcours personnels, démontrant ainsi qu’elle est une structure d’utilité sociale. Pour les jeunes qui souhaitent s’impliquer dans des actions concrètes pour la solidarité, et l’Économie Sociale et Solidaire, Harmonie Mutuelle leur permet de s’engager pendant 8 mois dans la lutte contre la fracture numérique partout en France. De cette façon, Harmonie Mutuelle espère susciter des vocations en faisant découvrir à ces jeunes les valeurs mutualistes qui sont : la solidarité, la liberté et la démocratie. *Étude CSA pour le Syndicat de la presse sociale. ** Source : Emmaüs connect.

Harmonie Mutuelle et le numérique

Pour Harmonie Mutuelle, l’utilité du numérique est une évidence en matière de santé et d’accompagnement du mieux-vivre : prise de rendez-vous, télésurveillance à domicile, e-consultation, prévention, suivi glycémique, analyse du sommeil, suivi de votre épargne-retraite…
La santé connectée, c’est un suivi et un accompagnement personnalisé. En lien avec le médecin et des professionnels de la prévention et de l’accompagnement, c’est aussi un moyen d’être un acteur de sa santé au quotidien, d’être sécurisé, de voir ses proches rassurés. Il s’agit d’une formidable opportunité pour mieux protéger et accompagner les individus dans leurs différentes situations de santé et de vie.
« Plus globalement, dans une mutuelle où les adhérents ont toujours été à la place des actionnaires, le numérique est aussi un outil pour que vivent d’autres formes d’engagement, une citoyenneté et une solidarité actives, quotidiennes, au plus près des besoins de ceux que nous protégeons. C’est pourquoi, Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien dans la lutte contre la fracture numérique pour faciliter l’accès à la santé et au mieux-vivre et pour favoriser la démocratie et l’inclusion sociale. » Stéphane Kergourlay, Directeur Régional Sud-Ouest d’Harmonie Mutuelle

PHENIX et AIRMOB testent la 5G d’Orange

PHENIX GROUPE, l’un des leaders français de la communication extérieure et 1er groupe indépendant du secteur, prépare l’arrivée de la 5G en partenariat avec AIRMOB, spécialiste toulousain de la connexion d’objets transportant de la vidéo. ORANGE leur a ouvert les portes de son 5G Lab.

Alors que les premiers réseaux 5G ont été allumés en Chine et en Corée, le calendrier français commence à se préciser avec des premières expérimentations et des déploiements prévus en 2020.

Une avancée majeure de cette nouvelle génération de réseau concerne l’amélioration des temps de téléchargement et la réduction de la latence.

D’autres évolutions doivent être considérées : l’augmentation de la stabilité du réseau pour des applications critiques, le « slicing » qui permet de créer des réseaux différents sur une même infrastructure, l’arrivée des ondes millimétriques et la remise en cause de certains modèles économiques.

Depuis sa création, PHENIX DIGITAL se distingue sur le marché DOOH par des innovations technologiques majeures. Il a notamment choisi de raccorder ses écrans en s’appuyant sur les réseaux 4G. Cela lui a permis des déploiements plus rapides, une plus grande souplesse d’implantation et une sécurité accrue, étant indépendant de réseaux extérieurs.

L’entreprise s’appuie sur un partenariat avec l’opérateur mobile virtuel (MVNO) AIRMOB qui lui apporte une solution clé-en-main allant des abonnements data à l’infogérance du parc de routeurs 4G, en passant par une architecture de réseau privé pour une sécurité accrue.

PHENIX et AIRMOB ont sollicité Orange qui leur a ouvert les portes du « 5G Lab », un espace de co-innovation situé à Orange Gardens, afin de mener les premières expérimentations. Des perspectives nouvelles vont pouvoir être explorées à la suite de ces tests : vidéo 8K, streaming, sécurisation… Les deux entreprises ont décidé de renouveler leur partenariat pour travailler ensemble sur les opportunités créées par la 5G dans le secteur de l’affichage dynamique (DOOH).

Benoit Vallet, CTO d’AIRMOB, déclare : « Accéder au 5G Lab d’Orange nous donne l’opportunité de tester dès à présent de nouveaux routeurs et d’anticiper les améliorations que nous pourrons apporter au service. Au-delà de l’augmentation des débits, cette nouvelle génération de réseaux mobiles offre bien d’autres évolutions dont nous imaginons d’ores et déjà tirer profit. »

Arnaud Lecoeur, CEO et fondateur d’AIRMOB, complète : « Depuis sa création, AIRMOB s’est spécialisée dans les technologies radio et les objets connectés véhiculant de grosses quantités de data. La 5G est une formidable opportunité d’accélération pour l’entreprise. Nous bénéficions d’une puissante dynamique du secteur IoT à Toulouse. »

Journées Innov’Action 2019 des Chambres d’agriculture d’Occitanie – 900 participants ont visité 26 fermes innovantes

Les journées Innov’Action 2019 organisées par les Chambres d’agriculture de la région Occitanie ont mis en avant cette année 26 exploitations agricoles. Avec plus de 900 visiteurs, dont une majorité d’agriculteurs, cette 6 ème édition a encore suscité une belle mobilisation.

Ces rendez-vous ont permis aux agriculteurs de prendre la parole pour présenter leurs pratiques innovantes à d’autres agriculteurs, aux professionnels du secteur ainsi qu’aux décideurs locaux, directement sur leur exploitation, afin de favoriser le partage de bonnes pratiques et de connaissances.

Ces innovations contribuent à améliorer la triple performance économique, sociale et environnementale des entreprises agricoles. À titre d’exemple, de nouveaux débouchés via le développement de filières innovantes telles que les PPAM et la lavande, la réduction des traitements phytosanitaires, la valorisation du bois notamment en litière, le lien entre biodiversité et agriculture, l’optimisation de l’irrigation, le numérique au service des cultures…

INNOV’ACTION 2019 : transférer les solutions innovantes chez des agriculteurs

Ces échanges entre agriculteurs sont aujourd’hui essentiels dans un contexte de crises importantes auxquelles fait face l’agriculture, qui constitue, avec l’agroalimentaire, le premier pilier de l’économie de la région Occitanie, devant l’aéronautique et le tourisme.

Grâce aux innovations mises en place, les agriculteurs s’adaptent quotidiennement pour préserver l’environnement, améliorer leurs conditions de travail et leur compétitivité. Ils tentent ainsi de répondre aux grands défis auxquels ils sont confrontés : le changement climatique, la préservation de l’environnement, la croissance de la demande alimentaire, et la concurrence des marchés européens et internationaux.

Si l’innovation est souvent issue de la recherche ou de l’expérimentation, elle existe aussi dans les exploitations agricoles, initiée par des agriculteurs « pionniers ». Sa mise en œuvre est source d’emplois et de valeur ajoutée pour les territoires ruraux. Avec leurs réseaux de conseillers techniques de proximité, les Chambres d’agriculture d’Occitanie accompagnent ces agriculteurs avant-gardistes dans la réalisation et le suivi de leurs projets.

Les enjeux de cette opération sont donc de valoriser ces agriculteurs qui innovent, de les amener à échanger afin de propager l’innovation et ainsi créer une dynamique sur les territoires.

« L’innovation doit permettre au monde agricole de s’adapter à des contextes toujours plus fluctuants et de répondre aux attentes de nos concitoyens : une alimentation saine et de qualité, mais aussi un espace rural accueillant et des ressources préservées. C’est dans cet objectif que les Chambres d’agriculture de la région Occitanie vous ont invité une fois de plus à venir découvrir les techniques et pratiques développées et mises en œuvre par des agriculteurs « pionniers », sur leurs fermes. En améliorant les performances – économique, sociale, environnementale – de leurs exploitations agricoles, ils offrent des solutions afin que le monde agricole réponde aux grands défis auxquels il est confronté. Enfin, pour la plupart, les innovations mises en œuvre sont créatrices d’emplois non délocalisables. » Denis Carretier, Président de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie

Retrouvez la synthèse des fiches témoignages des agriculteurs de l’édition 2019 sur : https://occitanie.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publicationen-detail/actualites/innovaction-2019-en-occitanie-recueil-des-fiches-temoignages/

Vidéos des journées Innov’Action : http://www.occitanie.chambre-agriculture.fr/videos/toutes-nos-videos/

À propos des Chambres d’agriculture d’Occitanie

Avec plus d’un millier de collaborateurs accompagnant au quotidien les agriculteurs, les Chambres d’agriculture d’Occitanie sont de véritables catalyseurs qui favorisent l’émergence de projets innovants. Elles contribuent ainsi, sur le terrain et de façon très concrète, à relever les trois défis majeurs de l’agriculture : produire en étant compétitif, préserver les écosystèmes et entreprendre pour participer au développement de tous les territoires.

Sur le terrain, les Chambres d’agriculture contribuent au développement des exploitations agricoles conciliant performance économique, sociale et environnementale au travers de nombreuses actions :
– détecter l’innovation dans les fermes,
– animer des groupes d’agriculteurs,
– apporter des conseils et expertises aux exploitants,
– tester des solutions innovantes dans les stations expérimentales,
– proposer des formations pour les conseillers et les agriculteurs,
– participer aux différents réseaux mixtes technologiques.

Inauguration officielle de La Maison des Cimes, une expérimentation inédite d’innovation sociale en territoire rural à l’Hospitalet-près-l’Andorre (09)

Après des années de mobilisation de tout un village, et plusieurs mois de travaux, la Maison des Cimes accueillera ses premières bénéficiaires en janvier 2020. Implantée au cœur des Pyrénées, dans le village de l’Hospitalet-près l’Andorre, en Ariège, cette structure est la première du genre à être expérimentée dans l’hexagone. Ce jeudi 12 décembre, habitants, partenaires, élus et institutionnels se sont retrouvés en fin de matinée pour inaugurer la structure.

Ce projet d’innovation sociale en territoire rural est la première initiative soutenue par le projet « La Montagne nous fait grandir ! » qui a fédéré de nombreux acteurs : Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre et Président de l’Association Que la Montagne est Rebelle, aux côtés de l’association France Horizon et de nombreux acteurs locaux, élus, institutions, personnels de l’Éducation Nationale, parents d’élèves, citoyens, techniciens.

Menée avec l’accord de la Direction Générale de la Cohésion Sociale, la Maison des Cimes est une réponse citoyenne qui répond à 3 enjeux forts, être à la fois :

– un établissement social d’insertion, lieu d’accueil de femmes avec enfants favorisant l’autonomie,

– une nouvelle offre de service social dédiée aux résidentes,

– un espace de vie sociale et d’animation au service des habitants, fédérateur de lien social, porteur de développement local pour les collectivités territoriales.

La Maison des Cimes, un établissement 3 en 1 pour accueillir les familles monoparentales

Le taux des femmes vivant seules avec leurs enfants sous le seuil de pauvreté s’élevait à 32% entre 2010 et 2015, en Ariège. Dans le dernier Plan Départemental d’Actions pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD), 3 leviers ont été identifiés : faciliter l’accès au logement autonome des personnes, créer des modes d’habitat adaptés aux publics et, encourager les résidences sociales pour une population accumulant des difficultés économiques, sociales et psychologiques.

Située en pleine zone de montagne, au cœur du village de l’Hospitalet-près-l’Andorre, à proximité de l’école, de l’ALSH (accueil de loisirs sans hébergement) extra-scolaire et de la bibliothèque, la Maison des Cimes est à la fois une structure d’accueil temporaire pour les femmes isolées, en difficulté, avec enfant(s), et de développement rural. Le projet, qui sera expérimenté à partir de janvier 2020 et pour une durée de 3 ans, a été conçu pour accueillir 15 résidents, soit 6 mères en situation de monoparentalité au sein de 6 appartements, pour une période allant de 6 à 24 mois.

L’accompagnement des résidentes sera réalisé à la fois selon une approche individuelle et collective, tenant compte de l’histoire personnelle de chacune, avec beaucoup de bienveillance, et axé sur la recomposition de soi, leur permettant ainsi de s’inscrire dans un parcours d’insertion.

« Il s’agit de proposer aux résidentes un lieu d’accueil sécurisant où elles pourront faire une pause dans leur parcours et trouver un soutien à leur parentalité, avec une aide apportée à la gestion de leur budget, l’intendance, les dossiers administratifs, la planification des rendez-vous, la recherche d’activités ou de formations adaptées… La Maison des Cimes se veut être un lieu pour se re-composer, se re-constuire et se ré-autonomiser. Un bel exemple qui montre que la Montagne nous fait grandir ! » Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre.

Adossé à la fonction d’hébergement et d’insertion, un espace de vie sociale dont l’agrément a été délivré par le Conseil d’Administration de la Caf de l’Ariège en septembre 2019 accueillera toute la population.

« Ce lieu d’animation de la vie sociale permettra aux habitants d’exprimer, de concevoir et de réaliser leurs projets, en favorisant leur prise d’initiatives et de responsabilités. Des actions collectives de type ateliers « Accompagnement à l’usage du numérique » ou encore l’organisation de sorties parents-enfants, etc. leur seront proposées. En complémentarité avec les actions du Réseau d’Écoute d’Appui et d’Acccompagnement aux Parents, un contrat local d’accompagnement à la scolarité sera mis en place dès janvier 2020, offrant aux familles une aide méthodologique aux devoirs et des activités permettant le mieux être des enfants scolarisés. » Richard Carrat, Directeur – Caf de l’Ariège.

Redynamiser le territoire rural

La Maison des Cimes emploie 2 personnes, à savoir 1 éducateur spécialisé et 1 coordinateur territorial représentant 1.7 ETP, ainsi que 0.10 ETP de direction établissement et 0.15 ETP de comptabilité.

« Notre initiative est gagnante pour toutes les parties prenantes : en offrant un cadre de vie agréable à ces mamans qui travailleront à leur réinsertion, nous luttons contre la désertification de notre commune et œuvrons au développement économique de notre territoire, avec la rénovation du patrimoine local et par le maintien de services de qualité, entre autres d’un Réseau Pédagogique Intercommunal et d’infrastructures périscolaires avec 11 emplois directement induits par le projet. » Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre

Le travail saisonnier représente une dynamique temporaire idéale pour travailler l’autonomisation de ces personnes par l’emploi. La saison hivernale, de novembre à avril, sur les sites d’Ax-les-Thermes, Ascou/Bonascres et Beille, offre des emplois en restauration ou à l’accueil des touristes. L’équipe de France Horizon agira au quotidien en interaction avec les acteurs et dynamiques territoriales pour construire et développer un réseau partenarial d’acteurs afin de faciliter l’orientation et la mise en relation des allocataires avec, notamment, les services publics (Pôle Emploi, Caf,…) ; connaître l’environnement social et culturel des familles résidentes ; favoriser l’accès aux ressources du territoire ; et impulser des projets individuels.

« Le département est profondément attaché au développement de nos territoires ruraux pour lutter contre la désertification et maintenir une offre de service sociale. Il l’a démontré en maintenant la territorialisation de ses centres locaux sur l’ensemble du département et à Luzenac en particulier. Les familles accueillies à la Maison des Cimes pourront ainsi bénéficier de l’accompagnement de l’ensemble des professionnels qui ont participé activement à l’élaboration de ce projet et qui mettront à disposition leurs compétences dans une logique pluridisciplinaire (logement, insertion, scolarité, parentalité) pour permettre à ces femmes et à leur famille de poursuivre leur parcours de vie de manière autonome et apaisée. » Marie-France Vilaplana, Vice-Présidente du Conseil Départemental en charge de la Solidarité Départementale.

Les services proposés permettront de créer de nouvelles passerelles entre les acteurs du territoire avec des pratiques nourries de bon sens, de fluidité et de réponses adaptées aux réalités économiques afin de pallier les carences en matière d’insertion professionnelle.

« France Horizon se place aux côtés des élus de proximité qui agissent pour leur territoire. Cette volonté qui a créé de belles solidarités à force de réunions de travail, a été retravaillée et nous sommes allés vers un projet plus global qui va au-delà d’un accueil de femmes avec des enfants. Par sa simple localisation, en pleine ruralité, elle devient ainsi un levier inédit de développement rural ! Ainsi, l’arrivée de ces femmes en quête d’insertion et de ces enfants en quête d’épanouissement et d’une forte qualité éducative sera l’occasion de dynamiser ce territoire et de profiter de toute sa bienveillance. L’idée était de remplacer cette logique où tout le monde perd – et parfois se désespère – par une dynamique sociale gagnante/gagnante, innovante et ouverte sur l’avenir d’un territoire : la Maison des Cimes. » Gaëtan COGNARD, Directeur Établissement Insertion Occitanie France Horizon

Le bâtiment de 380 m² se compose de 6 logements : un T1 bis, trois T2, deux T3, et est mis à disposition de France Horizon – gestionnaire, contre 1 € symbolique. L’un des appartements est accessible aux personnes à mobilité réduite, ainsi l’accueil d’un adulte ou d’un enfant en situation de handicap est possible. Il comprend également des locaux collectifs qui permettront d’organiser la vie sociale de la maison. Montant de l’investissement des travaux : 654 862 €

Octogone Fibre inaugure ses locaux à Montauban

Octogone Fibre inaugurait ce lundi 9 décembre ses nouveaux locaux à Montauban. 300 m² où ses équipes assurent la conception, la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau FTTH* sur le département du Tarn-et-Garonne.

La Délégation de Service Public concessive a été confiée à Octogone Fibre pour une durée de 30 ans, et un investissement global estimé à 246 millions d’euros.

Trois premiers Nœuds de Raccordement Optique (NRO) ont été installés à Labastide-Saint-Pierre, Montech et Nègrepelisse.

Le plus grand chantier du Tarn-et-Garonne : 102 000 prises livrées et 100 % du département fibré d’ici 2022

« Le Tarn-et-Garonne nous a fait confiance pour établir un projet d’aménagement numérique qui visera, à travers un objectif 100% fibre, à désenclaver le territoire et permettra aux citoyens de participer équitablement aux nouvelles pratiques telles que la dématérialisation des démarches administratives, la formation à distance, le télétravail… Forte de son expérience d’opérateur immeuble, Octogone Fibre s’appuiera sur les sociétés du groupe Altitude Infrastructure peut mener à bien ce projet structurant dans le respect des délais et de la qualité de service rendue à travers les opérateurs commerciaux.» Laurent Averseng, DG d’Octogone Fibre

« Nous sommes fiers d’accompagner le Département du Tarn-et-Garonne dans la réalisation de ce projet ambitieux visant à couvrir 100 % du département en fibre optique en seulement 4 ans. En attribuant le projet à Altitude Infrastructure THD, le Département a ainsi fait des choix d’avenir structurants pour son territoire. » explique Ilham DJEHAICH, DG d’Altitude Infrastructure THD.

Le déploiement du réseau FTTH* pour raccorder l’ensemble des foyers et entreprises du département sera réalisé d’ici juin 2022 pour un investissement de 246 millions d’euros. Première étape du plus grand chantier du Tarn-et-Garonne : la pose de 3 NRO, qui assurent la liaison entre le réseau national optique et le réseau local, à Labastide-Saint-Pierre, Montech, et Nègrepelisse. Au total, 27 NRO seront posés dans le Tarn-et-Garonne connectant 251 SRO (sous-répartiteurs optiques).

D’ici juin 2020, environ 10 000 premières prises seront commercialisées à destination des particuliers, établissements publics et entreprises. La deuxième tranche sera de plus de 34 000 prises jusqu’en mars 2021, puis, plus de 42 000 prises jusqu’en mars 2022, et enfin environ 15 000 sur la dernière tranche courant jusqu’en octobre 2022, soit 191 communes hors zone AMII**.

* Fiber To The Home ou Fibre optique jusqu’au domicile

** Hors 8 communes du Grand Montauban (zone AMII – Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement – 8 communes où le déploiement est assuré par les opérateurs privés).

Les usagers auront le choix pour leurs offres Très Haut Débit entre différents opérateurs présents dès l’ouverture commerciale qui leurs seront présentés lors de réunions publiques organisées par Tarn-etGaronne Numérique et Octogone Fibre.

Pour connaître la date d’éligibilité de son logement ou entreprise à la fibre optique, il suffit d’envoyer un mail à contact@octogonefibre.fr

À propos d’Octogone Fibre

Société créée par l’opérateur Altitude Infrastructure pour gérer la Délégation de Service Public, concessive d’une durée de 30 ans, lancée par Tarn-et-Garonne Numérique, destinée à couvrir le département par un réseau 100% fibre optique. Elle a pour mission la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau 100% fibre optique. L’investissement global porté par Octogone Fibre sur la totalité de la période de DSP est estimé à 246 millions d’euros, dont 129 millions pour l’établissement du réseau principal, et 117 millions pour le raccordement final. Un coût assumé presqu’en totalité par Altitude Infrastructure, la participation publique sur ce projet se limitant à 21,7 millions d’euros. Octogone Fibre est aussi la marque du réseau public de Tarn-et-Garonne.

www.octogone-fibre.fr

À propos d’Altitude Infrastructure

Altitude Infrastructure, filiale de la holding familiale Altitude créée par Jean-Paul Rivière en 1990, accompagne les collectivités depuis 2001 pour construire, développer, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications alternatifs. Avec près de 3 millions de prises FTTH contractualisées, Altitude Infrastructure compte parmi les leaders français de l’aménagement numérique du territoire et est présent sur 17 RIP (réseaux d’initiative publique) : 9 départements de la région Grand Est (Départements des Ardennes, de l’Aube, de la Haute-Marne, de la Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, et des Vosges), 4 départements de la région Sud, Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Bouches-du-Rhône, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes), 4 départements de la région Occitanie (Aude, Haute-Garonne, Pyrénées-Orientales et Tarn-et-Garonne), 2 départements de la Région Normandie (Eure et Manche), le département du Doubs, les agglomérations de Vannes (Morbihan), de Maizières-les-Metz (Moselle), de Rodez (Aveyron) et la Métropole Toulon Provence Méditerranée (Var). En tant qu’opérateur d’opérateurs, il propose un catalogue de services ouvert à tous les opérateurs télécoms sur les réseaux déployés et est reconnu pour la neutralité de ses choix technologiques et la qualité de son exploitation. www.altitudeinfrastructure.fr