Pour ses deux ans, Octavia s’est offert une nouvelle unité de production de 1500 m² où travaillent 8 salariés à plein temps. Basée à Tortosendo au Portugal, cette usine va permettre à Octavia de répondre à la demande tout en maîtrisant le processus industriel.

Nous avons rapidement atteint une taille critique et devions trouver un moyen sur le long terme pour accroître notre production afin de renforcer notre position et rester compétitif. En effet, notre usine de Carbonne ne suffisait plus. Toutefois, j’insiste sur le fait que c’est notre savoir-faire français qui s’exporte au Portugal. Ainsi, nous avons formé les 8 salariés aux procédés de fabrication d’Octavia, garantissant les mêmes caractéristiques et la même exigence sur nos produits. Cette nouvelle unité de production résolument moderne réalisera la conception et la fabrication de nos abris de piscine sur-mesure, toutefois l’assemblage continuera de s’effectuer dans notre usine de Carbonne. Aujourd’hui, en termes de cadence, nous en sommes à deux livraisons de semi-remorques par quinzaine contenant chacun une dizaine d’abris. Notre objectif est de fabriquer 200 abris en un an. Notre bâtiment est construit sur un terrain de 5 000 m² où nous avons installé un showroom de nos réalisations. Vitrine de notre savoir-faire, elle permettra aux futurs acquéreurs de voir grandeur nature leur futur abri de piscine. »
Christophe Fraresso, directeur associé d’Octavia

Une porte sur la péninsule ibérique
Octavia a connu une croissance exponentielle depuis sa création. Aujourd’hui l’entreprise couvre l’ensemble de l’hexagone et souhaite dorénavant commercialiser ses abris de piscine hauts de gamme et ses terrasses mobiles en Espagne et au Portugal. Avec cette nouvelle usine implantée sur la péninsule ibérique, le fabricant français s’ouvre les portes d’un nouveau marché estimé à 1 million d’euros.