Quelle est la situation des femmes en formation des adultes ? Comment concevoir des dispositifs qui ne soient pas inutiles, qui facilitent leurs apprentissages et qui leur permettent de réellement changer leur vie ? Comment permettre aux acteurs du monde de la formation de sortir d’une pensée traditionnelle stéréotypée qui pénalise trop souvent les femmes ? Comment les politiques de formation peuvent-elles faciliter une visibilité de leurs savoirs ?

Cet ouvrage d’Edmée Ollagnier interroge les principes dans ce domaine, observe les dispositifs de formation existants en francophonie comme ailleurs dans le monde pour en faire une analyse critique. Sa posture féministe délibérée suggère un éventail de propositions pédagogiques pertinentes pour des contextes de formation et des
publics qui ne se résument pas à celui des femmes.

Edmée Ollagnier, psychologue du travail et docteure en sciences de l’éducation, a mené son parcours académique dans la région Rhône-Alpes puis en Suisse romande. Elle a eu la responsabilité de dispositifs destinés à des professionnels de la formation d’adultes et d’enseignements académiques relatifs aux femmes, au travail et à la formation. Insérée dans des réseaux internationaux de recherche mais aussi militants, elle s’est impliquée dans des dispositifs de formation et leur analyse dans
divers pays.

Elle a répondu à l’invitation de la Maison de l’Initiative et sera de passage à Toulouse le 1er décembre prochain.