• 4ème édition organisée par l’Ecole des Droits de l’Homme, qui marque l’aboutissement des projets menés durant l’année scolaire avec 500 enfants et adolescents de l’agglomération toulousaine, accompagnés par leurs encadrants, tous ambassadeurs des Droits de l’Homme.
  • 3 temps forts sur 3 jours pour donner à voir, à sensibiliser et à échanger.
  • 1 thématique transversale : Engagement et respect des droits humains pour toutes et tous.

Le Printemps des Droits de l’Homme, c’est l’occasion de contribuer à soutenir l’avancée des Droits de l’Homme, et mettre en valeur l’engagement et l’enthousiasme des jeunes au service des Droits de l’Homme.

500 enfants et adolescents – de la maternelle au collège – vont se réunir, lors de ce rendez-vous annuel, pour échanger et débattre sur les Droits de l’Homme en présence de personnalités internationales recon-nues pour leur engagement en faveur de la défense des Droits de l’Homme.

Le programme :

  • Mercredi 20 mai de 13h30 à 17h : le Village des Droits de l’Homme au Phare de Tournefeuille. Près de 600 enfants Chercheurs du Monde, se mobilisent contre les discriminations et nous proposent leur vision d’un monde plus juste. A travers un parcours Village des Droits de l’Homme, travaux et productions artistiques de toute une année, réalisés par des jeunes de 6 à 18 ans de structures périscolaires et extrascolaires de Toulouse Métropole, seront valorisés. A travers le faire – expression artistique : sculpture, graffiti, théâtre, expression corporelle…- ils se sont approprié les Droits de l’Homme pour mieux les respecter.
  • Jeudi 21 mai à 18h à 20h : conférence-débat public à la Médiathèque José Cabanis de Toulouse sur la thématique « Femmes et enfants dans les conflits armés ». Face au chaos engendré par les conflits armés, les femmes et les enfants sont victimes de violences spécifiques : agressions sexuelles, viols, tortures, exploitation, enrôlement forcé…

Deux défenseurs des Droits de l’Homme de l’Afrique des Grands Lacs, où sévissent guerres et violences, viendront témoigner de leurs actions en faveur de ces populations en situation d’extrême vulnérabilité :

  • Claude MPINA, avocat en République Démocratique du Congo, est intervenu dans des procès impliquant des enfants soldats et pour défendre des enfants victimes de violences sexuelles.
  • Julien BAREGUWERA, avocat au Burundi, est secrétaire général d’une organisation de soutien des femmes victimes d’agressions sexuelles. Il a également participé à un programme de réinsertion d’enfants « démobilisés » dans son pays.

Entrée gratuite. Nombre de places limitées.

  • Vendredi 22 mai de 9h30 à 16h30 : Simul’ONU à l’Espace des Diversités et de la laïcité de Toulouse sur la thématique « Enfants dans les conflits armés ».

90 collégiens de Blagnac et Toulouse se prêteront à un grand jeu de rôles « simulation d’Assemblée Générale des Nations Unies ». Ils siégeront en tant que représentants d’Etats membres des Nations Unies, et vont prononcer des discours et négocier dans le but de formuler des solutions concrètes pour faire avancer l’action de la communauté internationale sur ce sujet, en présence notamment de Claude Mpina et de Julien Bareguwera, tous deux avocats respectivement en République Démocratique du Congo et au Burundi. Ils feront partie d’un jury composé de personnalités, expertes dans ce domaine.

La journée s’ouvrira par un échange entre les représentants d’Etats et les défenseurs internationaux des Droits de l’Homme et se prolongera par la tenue de la simulation d’AG de l’ONU. Un prix sera décerné aux délégations qui auront démontré leur forte implication et qui se seront comportées dans le respect des valeurs des Droits de l’Homme.